Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > actus >

Publié par Ignace de Witte le 6 mars 2021

Sogecore, depuis 1958 à La Réunion

Nouveau logo, nouvel élan

En préambule à la conférence de presse de présentation de la nouvelle Seat Leon, de 4e génération à l’hôtel Créolia, Arzou Mahamadaly (DG de la Sogecore) a fait le point sur l’actualité de la SOGECORE, présente depuis plus de 60 ans à La Réunion (1958). La Sogecore a revendu Opel (lire ici) , Sorepneu (pneumatiques) et Locar (agence de location, franchise GreenMotion) et renforce ses positions aux quatre coins de l’île (St-André, St-Denis, St-Paul et St-Pierre) pour se relancer avec ses meilleures cartes.

Pour marquer ce nouvel élan, un nouveau logo a été créé, entièrement en interne il faut le souligner, avec aux commandes Julie Sam-Long (responsable marketing et communiction), aidée d’Andry Randriamifidy (responsable informatique et communication digitale) : «Le nouveau logo représente un caméléon stylisé, synonyme d’adaptabilité. Rouge parce que c’est la couleur de l’énergie et de la passion, du groupe et de ses salariés, et le mot Groupe pour mettre en avant les différentes activités de l’entreprise». On notera que le caméléon est un animal emblématique de La Réunion ET de Madagascar, d’où sont originaires les pères fondateurs de la Sogecore.

Le nouveau logo vient parachever de gros travaux de rénovation au siège (45 avenue de Lattre de Tassigny à Saint-Denis). Quand on connait un peu l’histoire de la SOGECORE, on remarque immédiatement un air de famille avec leurs locaux d’autrefois !

1898 La famille Cassam-Chenaï, originaire du Gujarat s’installe à Madagascar, alors jeune colonie française (1895). Très dynamique, la famille fait de l’import-export mais crée aussi une rizerie, une huilerie, une savonnerie et ouvre même des salles de cinéma, à Tamatave et Diégo-Surez. Elle se lance ensuite dans la représentation des marques Fiat et Citroën.

1958 Alors que Madagascar choisit l’indépendance, La Réunion choisit une autre voie, celle du DOM (Département d’Outre-Mer), et cela incite la famille Cassam-Chennaï à venir s’y installer, plus précisément à Saint-Denis, angle des rues Jules Auber et Alexis de Villeneuve (là où se trouve aujourd’hui la banque BFC-OI).

1966 Le siège social est transféré au 45 avenue de Lattre de Tassigny (locaux actuels) et l’activité automobile commence, avec une tentative avec DKW (Audi), puis en rachetant en 1968 la carte Honda à l’entreprise Foucque (qui préférait alors se concentrer sur la marque française Citroën).

1972 La famille Cassam-Chennaï réussit à décrocher une deuxième carte japonaise: Nissan, pour laquelle elle a le statut d’importateur. L’entreprise familiale se restructure et devient la «Société Générale de Commerce de La Réunion» (SOGECORE).

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
Présentation du nouveau logo
photo manquante
Andry Randriamifidy
photo manquante
Tamatave 1946
photo manquante
Saint-Denis 2021
photo manquante
L’heureux gagnant d’un Nissan Juke
photo manquante
Arzou Mahamadaly DG délégué
photo manquante
Amir Meralli-Ballou PDG
photo manquante
40 ans de Nissan à La Réunion
photo manquante
40 ans de Nissan à La Réunion
photo manquante
Reine-Claude Payet: 41 ans à la Sogecore
photo manquante
Elle reçoit une montre suisse
photo manquante
Yves Cerveaux: 41 ans à la Sogecore
photo manquante
Sogecore c’est aussi la moto

Années 2000 Les «anciens» passent les rênes de l’entreprise familiale à la nouvelle génération, notamment Amir Meralli-Ballou (PDG) et ses cousins Achick Cassam-Chenaï (administrateur) et Arzou Mahamadaly (DG délégué), qui poursuivent la diversification des activités, tout en conservant toujours l’automobile comme pilier central.

2001 La SOGECORE devient également importateur de la marque espagnole Seat, dont ils étaient concessionnaires depuis 1985. Le nouveau contrat leur donne une plus grande marge de manœuvres.

2012 Nissan fête dignement ses 40 ans à La Réunion (lire ici) à l’espace Oméga de Saint-Paul, en présence de 4 directeurs de Nissan Europe: Laurent Dubois de la Cotardière, vice président market development et planning Nissan international, Andrey Akifiev, general manager market development et planning Nissan Europe, Grégoire Prieur, sales operation, et Yasmina Depas, strategy & business development sales operations.

2017 marque le début de la marque Infiniti à La Réunion. Cette tentative de la SOGECORE dans le premium sera de courte durée. Mais qui ne tente rien n’a rien !

2017 La Sogecore commercialise 2410 voitures neuves, réalise un Chiffre d’Affaires total de 83,5 M€ (toutes activités confondues) et emploie 214 salariés, dont on notera que la plupart sont là depuis de longues années, certains ont plus de 40 ans de maison et ont presque connu Amir Meralli-Ballou et Arzou Mahamadly en culottes courtes!

2021 Le groupe SOGECORE est présent dans l’automobile (Honda, Seat et Nissan), la moto (Ducati, Beta, Honda et scooters Peugeot), la maintenance industrielle et pétrolière (EMIR), la plasturgie (Verleo), avec des filiales à Madagascar (EMIP et Makiplast). C’est un groupe recentré sur ses points forts et qui attend avec impatience la relance post-covid.

Arzou Mahamadaly le souligne : «La Sogecore est aujourd’hui un groupe, à dominante automobile, solidement ancré à La Réunion, un peu trop ancré peut-être même (NDLR: l’entreprise a fêté en 2018 ses 60 ans à La Réunion) et il fallait un logo qui montre que nous sommes capables de nous projeter en avant».


photo manquante
 
Les jeunes loups de l’équipe Seat en 2021

Ils étaient rassemblés pour la conférence de presse de présentation de la nouvelle Seat Leon, de 4e génération à l’hôtel Créolia.

1er rang: Rahil Kourbanaly, Dorian Chane-Soune-Time et Moïse Rajabaly (jeunes loups du service commercial Seat), Frédéric Wan (directeur du site de Saint-Pierre), Andry Randriamifidy (responsable informatique et communication digitale).
2e rang (debout): Benoît Letanoux (responsable approvisionnement et logistique), Alain Mousseux (chef des ventes site de Saint-André), Arzou Mahamadaly (DG), Julie Sam-Long (responsable marketing et communication), Jean-Paul Chane-Waï (directeur commercial), Thierry Saint-Jacques (conseiller commercial).


Vous avez dit importateur ?

Être importateur d’une marque permet de traiter directement avec le constructeur au lieu de passer par l’importateur France, qui n’a pas toujours conscience des spécificités de La Réunion (étroitesse du marché, niveau de vie, climat tropical, octroi de mer, TVA NPR, etc.) «Au niveau de la communication, les concessionnaires de Bordeaux ou Nantes bénéficient pleinement des campagnes de communications nationales». Mais à La Réunion, ces campagnes sont parfois contre-productives, surtout si elles annoncent des tarifs promotionnels métropolitains !

En étant importateur et pas simple concessionnaire, la Sogecore peut commander des voitures «sur mesures» directement auprès de l’usine. Par exemple, dès l’entrée de gamme, les voitures importées à La Réunion ont systématiquement la climatisation, des jantes alliage, etc. L’importateur négocie les équipements et le tarif avec le constructeur et décide ensuite seul du prix de vente, des remises et de la communication.


Sponsor de Miss Réunion

La SOGECORE est un des plus fidèles sponsors du comité Miss France de La Réunion, un des rares comités en France à offrir une voiture à la gagnante (cliquez sur les photos pour accéder au reportage) :

image manquante
Audrey Chane Pao Kan
Miss Réunion 2017
image manquante
Ambre N’Guyen
Miss Réunion 2016
image manquante
Azuima Issa
Miss Réunion 2015
image manquante
Marie Payet
Miss Réunion 2011

Sponsor du Tour Auto

La SOGECORE est aussi un des sponsors historiques du Tour Auto, la principale épreuve de rallye de La Réunion (cliquez sur les photos pour les agrandir).

photo manquante
47e 2016
photo manquante
48e 2017
photo manquante
49e 2018

 # actus 

logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4