Votre page se charge
photo

Vous êtes ici: accueil > marques > Chine drapeau > Aiways

Mis en ligne par Ignace de Witte le

Aiways U5 (100% électrique)

Aiways à La Réunion

Nous écrivions en juin 2020: «L’Aiways U5 ayant posé ses roues en Europe et en France (Corse) il ne faudra pas longtemps pour la voir rouler à La Réunion» (lire ici). Covid oblige, cela a pris un peu plus de temps que prévu mais c’est fait: Bourbon Véhicules Électriques est importateur officiel de la marque pour l’océan Indien.

Cette nouvelle marque a vraiment beaucoup de potentiel: modèle de distribution innovant (inspiré de Tesla), solide outil industriel (deux usines en Chine, une pour les véhicules, l’autre pour les batteries), design élégant et ergonomie futuriste et surtout un rapport qualité-prix incroyable.

De son côté le marché réunionnais est porteur: on est passé de 518 voitures neuves électriques en 2019 à 1045 en 2020 et 2273 en 2021 (x2 en un an et x4 en deux ans). Sans oublier un contexte général européen et national très favorable à l’abandon du thermique au profit de l’électrique.

Le 27 juillet 2021, David Zhao (né à Shangaï) et sa fille Stéphanie (née à La Réunion, a suivi ses études supérieures à Paris et en Chine, parfaitement bilingue) ont donc créé BVE (Bourbon Véhicules électriques), pour «matcher» Aiways produit innovant et La Réunion marché porteur. Et ils ont recruté David Titus comme directeur commercial. C’est lui et sa collaboratrice Florence Lo qui nous ont accueilli dans les bureaux de BVE au Port, situés dans l’enceinte de l’ILOI.

BVE n’a pas de show-room physique: il faut aller sur internet (www.aiways.re ou ZeopStore) et si le véhicule vous intéresse, un formulaire en ligne vous permet de prendre un rendez-vous pour venir le voir et surtout l’essayer.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

image
Florence LO et David TITUS
image
Stock à La Réunion
image
Les deux sièges avant sont électriques
image
Il faut qu’il soit propre pour les photos
image
Une très belle ligne
image
4cm plus long qu’un Peugeot 5008
image
Face avant lisse et totalement fermée
image
Roues de 19 pouces en finition premium
image
Pneus en 235/50 R 19
image
Garde au sol 15 cm et blindage
image
Suspension arrière multibras
image
Très bel agencement intérieur
image
Volant à méplat en haut et en bas
image
4,2 + 7 + 4,2 pouces
image
Énormément de place à l’arrière
image
1555 litres sièges rabattus
image
Rangement sous le plancher du coffre
image
Rangement sous le capot moteur
image
Bandeau reliant les deux feux
image
La fresque murale est signée Méo
image
L’Aiways U5 a tout pour plaire
image
partout des rangements
image
Large console centrale
image
Toit panoramique
image
Phares à leds futuristes

(La fresque murale est l’œuvre de l’artiste portois Méo)

En vrai, l’U5 en impose: 4m68, soit plus grand qu’un Peugeot 5008 (4m64). Il est grand à l’extérieur et immense à l’intérieur, surtout aux places arrières, dignes d’une limousine. Et ce n’est pas au détriment du coffre, très volumineux. L’U5 ferait d’ailleurs un excellent taxi ou VTC !

L’ergonomie est futuriste: pas de serrure sur la portière et même plus de bouton au tableau de bord pour démarrer. La voiture se déverrouille toute seule quand on s’en approche avec la clef dans la poche et elle démarre aussi toute seule dès qu’on s’assoie, qu’on appuie sur la pédale de frein et qu’on tourne le sélecteur sur D (Drive, marche avant) ou R (Reverse, marche arrière).

Au volant (réglable en hauteur mais pas en profondeur), la première impression est qu’il est beaucoup plus maniable que son gabarit laisse supposer. L’U5 braque étonnamment court et grâce aux caméras avant, arrière et latérales, au système «bird view» et au grand écran d’affichage (12,3 pouces), on le manœuvre très facilement, même dans les endroits les plus étroits.

Silence impressionnant

La suspension est excellente, à vitesse raisonnable, l’U5 (qui pèse 1,7 tonne à vide) absorbe bien les nids de poules et les dos d’âne (dont on sait qu’ils ne sont pas souvent aux normes à La Réunion). Le moteur se montre vif en ville, les 204 chevaux répondent présent et permettent de démarrer promptement au stop. Le freinage est bon, il est évidemment régéératif mais il n’y a pas de palettes au volant pour en doser la puissance, on freine donc classiquement avec la pédale de frein, comme sur une thermique. Aiways a volontairement opté pour des solutions technologiques simples et donc plus fiables.

En tous cas, on est conquis dès les premiers tours de roues: ça roule vraiment très bien, la direction est agréable, l’insonorisation est excellente, on n’entend quasiment pas le moteur ni les bruits de roulage. La vie à bord est agréable, c’est spacieux et lumineux grâce au toit panoramique.

Il faut juste, comme sur toutes les voitures d’aujourd’hui, trouver son chemin dans les menus de l’écran multifonctions, et aussi s’habituer à l’absence de boîte à gants à l’endroit habituel. Elle est remplacée par plusieurs autres rangements, notamment sous la console entre les deux sièges avant. La liste des équipements de série est impressionnante.

Surtout quand on découvre le tarif de base: 39.300 € en finition standard et 42.400 € en finition premium. «Ce sont exactement les mêmes tarifs de base qu’en métropole» tient à souligner David Titus. Et ça, c’est hors bonus (7000 € pour un particulier), hors prime à la conversion (2500 €) et hors prime Éco Vivo (457 €). Au final, pour un particulier à La Réunion, cela ramène le U5 à 29.343 € en finition standard et 32.443 € en finition premium.

Garantie 5 ans, batterie 8 ans

La finition premium se distingue extérieurement essentiellement par ses roues en 19 pouces, contre 17 pouces pour la version standard, et le toit panoramique, et intérieurement par les sièges apparence cuir, la fonction magique «parking automatique», le chargeur de smartphone par induction, etc.

Et BVE offre la borne de recharge, son installation restant à votre charge. Et comme le précise David Titus: le véhicule est garanti 5 ans et la batterie 8 ans, ce qui est un argument favorable si vous devez prendre un crédit. BVE est en relation avec tous les organismes de crédit particulier ou professionnel de la place: Crédit Moderne, Sorefi, BPCE Lease, Star Invest, Inter Invest, etc.

Dans la vie, les deux plus gros achats sont: la maison et la voiture. Et si on est locataire, c’est la voiture! Bref, avant de signer le bon d’achat d’une voiture neuve, le client a besoin d’être rassuré, surtout quand il s’agit d’une nouvelle marque. BVE le comprend parfaitement et a mis en place tout ce qu’il faut. Tout d’abord, Aiways est une marque récente (2017) mais c’est une filiale de SAIC, le plus grand constructeur chinois, dont le siège est à Shangaï, la ville natale de David Zhao, le président de BVE.

Immédiatement disponible, grâce à un stock local

Ensuite, les véhicules sont immédiatement disponibles, il n’y a pas de délais de livraison, car BVE maintient un stock à La Réunion. David Titus explique: «Il n’y a qu’une et une seule motorisation disponible, seulement deux niveaux de finition et le choix des coloris de carrosserie est simplifié, donc la gestion d’un stock local est relativement simple». Comme en ce moment, il y a des tensions sur le transport maritime, ce stock local est un atout commercial important.

Parmi les premiers clients à La Réunion, on trouve deux sociétés de location (Nouloutou et Speed location) et le client qui hésite peut ainsi essayer le véhicule le temps nécessaire pour se faire son opinion, un week-end ou toute une semaine. BVE a d’ailleurs le projet de lancer sa propre filiale de location, car rien ne vaut un essai pour être convaincu, et aussi parce que cela va permettre à BVE de proposer à terme des U5 d’occasion qui auront été suivis depuis leur mise en circulation.

Pour l’entretien courant, BVE a signé un partenariat avec Midas (groupe Caillé) et BVE a sa propre filière d’approvisionnement pour les pièces détachées (c’est l’ancien métier de David Titus). Et pour les éventuelles réparations, BVE fait appel à des garages locaux sélectionnés. Et un technicien va bientôt renforcer l’équipe. Bref, ce lancement d’une nouvelle marque automobile à La Réunion est un sans faute. Et ce n’est qu’un début: BVE a des projets à l’échelle de l’océan Indien.

D’autres informations concernant Aiways sont dans notre précédent article (lire ici).

Aiways U5Finition :
StandardPremium
Tarif de base
particulier 2022
39.300 €42.400 €
Bonus écologique-7000 €-7000 €
Prime à la conversion-2500 €-2500 €
Prime Éco Vivo-457 €-457 €
Soit tarif Réunion29.343 €32.443 €
Dimensions
Longueur4680 mm
Empattement2800 mm
Largeur1865 mm
Hauteur1700 mm
Garde au sol150 mm
Coffre432 litres (1555 litres)
Poids à vide1720 kg1770 kg
CX0,29
Moteur électrique
Puissance150 kW (204ch)
Couple310 Nm
Batterie
Capacité63 kWh
Autonomie WLTP410 km400 km
Charge rapide
DC 90 kW
60% en 35 minutes
(de 20% à 80%)
Charge domestique85% en 8 heures
(de 10% à 95%)
Performances
0 à 50 km/h3,1 sec3,2 sec
0 à 100 km/h7,5 sec7,8 sec
divers
Puissance fiscale4 CV
Roues17 pouces19 pouces
Freins4 disques 314 mm

 # Aiways   # Chine   # électrique 

Reproduction interdite (copyright)
Mais vous pouvez PARTAGER sans modération sur :
logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4