Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

Vous êtes ici: accueil > marques > autos > allemandes drapeau > BMW >

Publié par le 4 juin 2018

BMW M5

Quatre roues motrices!

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante photo manquante

La nouvelle BMW M5 (F10) qui vient d’arriver en concession chez LEAL est une des berlines les plus puissantes et rapides du marché, avec des performances époustouflantes: son V8 biturbo de 4,4 litres de cylindrée à injection directe (350 bars de pression) développe 600 ch à 5600 tr/mn et 76,4 mkg de couple à 1800 tr/mn. Elle passe de 0 à 100 km/h en 3,4 sec.

photo manquante photo manquante

L’ancienne M5 (F90) proposait d’origine 560 chevaux et 680 Nm de couple, ce qui lui permettait de passer de 0 à 100 en 4,2 secondes. Mais il existait une version «Competition edition» de 600 chevaux. La nouvelle M5 (F10) propose donc maintenant d’origine, la puissance de cette «Competition edition».

photo manquante photo manquante

BMW a presque tout exploré au cours des décennies: 4 cylindres, 6 cylindres en ligne, V8, V10, V12 pour finalement revenir au V8, l’architecture qui assure finalement les meilleures performances, comme l’ont toujours revendiqué les Américains, depuis les années 50! Ferrari également est adepte du V8. Quant à la cylindrée unitaire, cela fait longtemps qu’on sait que l’idéal pour la performance tourne autour de 500 cc, ce qui, X 8, donne bien un moteur de 4 litres comme le S63 ici sous le capot!

photo manquante photo manquante

BMW a longtemps juré que par le moteur atmosphérique. On se rappelle ce slogan des années 80: «Une BMW a autant besoin d’un turbo que le Concorde a besoin d’une hélice!» Le constructeur allemand a finalement changé d’opinion à ce sujet.

Une des caractéristiques techniques du moteur S63 qui équipe la M5 est que deux turbos sont logés entre les cylindres, dans le creux du V et que les deux collecteurs d’échappement (un pour chaque côté du V8) sont reliés entre eux, afin de garantir un flux de gaz d’échappement constant et ainsi faire tourner les deux turbos de manière parfaitement synchrone.

photo manquante photo manquante

Par rapport au moteur «N63» qui équipe la berline série 5 «normale», les turbos sont ici à double passage des gaz (twin scroll) et peuvent compresser, d’origine, jusqu’à 1,2 bar (soit 17,4 PSI).

Les arbres à cames sont également plus «pointus», le radiateur d’huile plus gros, etc. et la gestion électronique du moteur est confiée à Siemens. Tout cela explique que le S63 développe 190 chevaux de plus que le N63 dont il est issu.

Merci de visiter nos sponsors: sponsor 1 sponsor 2

photo manquante photo manquante

La boîte de vitesses est maintenant à 8 rapports, contre 7 sur l’ancienne, autrement dit, on est toujours, toujours au régime optimum!

Le moteur peut prendre 7200 tours/minutes avant que le rupteur électronique intervienne, pour éviter l’affolement des soupapes. Les turbos n’ont pas de temps de réponse, leur réaction est instantanée.

photo manquante photo manquante

La montée en régime est très rapide, typique des moteurs «supercarrés» (alésage équivalent à la course), en l’occurrence 88,3m d’alésage x 89 mm de course.

Un slogan dit: «Sans maîtrise, la puissance n’est rien». C’est pourquoi, au grand désarroi de certains, la nouvelle M5 n’est plus une «propulsion» mais est équipée d’une transmission intégrale… heureusement déconnectable (ouf)!

photo manquante photo manquante

Le reste suit. En l’occurence, BMW a équipé la M5 d’une suspension pilotée et les grandes jantes de 20 pouces servent l’esthétique mais sont également indispensables pour loger les énormes freins qui permettent de stopper ce monstre de 1850 kg lancé à pleine vitesse.

BMW veille toujours à une répartition du poids à 50-50 entre l’avant et l’arrière, pour la tenue de route. Mais, au freinage, il y a un transfert de masse qui projette tout le poids sur le train avant, ce qui explique la différence du système de freinage à l’avant et à l’arrière.

photo manquante photo manquante

À l’avant, les disques font 400mm de diamètre, ils sont ventilés (épaisseur 36mm), avec des étriers fixes à 6 pistons (3 pistons de chaque côté.

À l’arrière, on peut se contenter de disques de 396mm de diamètre, ventilés,(épaisseur 24mm), avec des étriers flottant et un seul piston.

C’est le système de freinage le plus perfectionné du moment.

photo manquante photo manquante

La nouvelle M5 est un chef d’œuvre de l’industrie automobile que tout amateur de voiture sportive rêve un jour de posséder, ce qui hélas demande des sacrifices car les pouvoirs publics ne sont pas tendres avec elle au niveau de la carte grise, du malus et des autres taxes: entre 150.000 et 190.000 euros clef en main à La Réunion, selon les équipements.

Texte & photos ©


Cet article vous plaît? N’hésitez pas à le partager :
logo facebook logo email logo linkedin

Ne manquez plus rien de l’actualité automobile à La Réunion en vous abonnant à notre page Facebook :  f 

Sites officiels de la marque :
Merci de visiter nos sponsors: sponsor 3 sponsor 4