Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques > France drapeau > Citroën >

Publié par le 4 novembre 2006

Citroën C2 X1.1 Furio

Moderne, intelligente et très vive

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante

Ce qui caractérise extérieurement la Citroën C2, remplaçante de la Saxo, c’est évidemment ce décalage de la vitre arrière par rapport à la vitre avant, un pari esthétique du designer Donato Coco qui est finalement très réussi. La voiture est très compact (3m66 de long), pour se faufiler en ville et se garer là où les autres renoncent. Elle est très fonctionnelle et son poids plume lui confère un excellent rapport poids/puissance.

Une fois installé dans le siège conducteur, dont le maintien est ferme et confortable, on est agréablement surpris de trouver dès le modèle entrée de gamme (X1.1 Furio) un réglage en hauteur et en profondeur du volant. Cela permet d’adapter la position de conduite à tous les gabarits (confort) et cela permet surtout de placer le volant de sorte qu’il ne masque pas une partie du tableau de bord (sécurité). L’habitacle est agréable et on a l’impression de se trouver au volant d’une voiture de catégorie supérieure. Le démarrage se fait sans toucher à la pédale d’accélérateur (starter automatique). Dès que l’on roule quelques mètres, "clac", le bruit de la fermeture centralisée des portières se fait entendre (dispositif anti car-jacking). De même, lorsqu’on effectue un freinage d’urgence, les feux de détresse s’allument automatiquement (pour éviter les collisions en chaîne).

photo manquante

La petite Citroën C2 est ainsi truffée de ces petits plus qui font la différence entre une voiture moderne et une autre: rétroviseurs réglables électriquement, vitres temporisées (on peut encore les relever quand on vient de retirer la clef de contact), faisceau des phares réglable en hauteur grâce à un petit bouton au tableau de bord, etc. On peut également citer l’alerte de survitesse, qui fait bip-bip-bip lorsqu’on dépasse la vitesse que l’on a paramétrée. Attention, ce dispositif n’est pas un régulateur d’allure, juste une alarme sonore. Sur la 1.1, on dispose de l’ABS mais pas de l’ESP (disponible sur les modèles supérieurs).

Publicité sponsor 1 sponsor 2

Allez, un petit tour sur la route de la Montagne. La direction est très précise, avec une assistance juste ce qu’il faut. La C2 est construite à partir d’une plate-forme de C3, réputée pour son excellente tenue de route. Par rapport à la C3, la C2 est plus courte de 19cm, a un empattement plus court de 15cm et des porte-à-faux très faibles*, d’où une agilité étonnante. Côté moteur, en sortie de virage, les reprises sont franches, très franches, au point qu’un doute m’assaille, comme on dit au Kenya: « ils ont dû se tromper chez Foucque, c’est la 1.4 et pas la 1.1 qu’ils m’ont donnée à l’essai ». Arrêt au niveau des canons qui surplombent St-Denis, pour consulter la carte grise, car il n’y a aucun logo sur la carrosserie ou sur le bloc moteur permettant de distinguer les deux modèles. Avec les nouvelles cartes-grises, c’est difficile de s’y retrouver car les chiffres sont indiqués sans les unités et il faut s’en cesse retourner la CG pour consulter le lexique. La cylindrée est indiquée rubrique P1: 1124. On a donc bien à faire au 1.1 (1124 cc).

photo manquante

En fait, l’explication de la vivacité de cette petite voiture tient à son poids plume, 932kg, qui lui confère un excellent rapport poids/puissance avec un moteur de puissance modeste (61CV). Ceux qui en veulent plus, pour une conduite plus sportive ou pour transporter régulièrement de lourdes charges, peuvent toujours se tourner vers les motorisations supérieures: 1.4 de 75 CV, 1.6 de 110 Cv et 1.6 de 125CV, ce dernier modèle étant une vraie "bombinette". Les fans de Sébastien Loeb et autres sportifs trouveront même au catalogue une boîte séquentielle avec palettes de changements de rapport au volant.

Cela nous amène a parler de la vocation de cette voiture. Elle est parfaite pour les trajets en solo ou à deux. Les deux places arrières accueillent confortablement deux enfants et assez convenablement deux adultes (c’est une quatre places, pas cinq). Quant au coffre, il semble petit mais, à vue d’oeil, on doit pouvoir y loger le contenu d’un chariot de supermarché plein de commissions. Sur ce modèle d’entrée de gamme, les sièges arrières ne coulissent pas sur des rails pour moduler le volume du coffre, les sièges ne sont pas non plus repliables totalement (en Z) mais les dossiers sont rabattables, séparément, ce qui permet quand même de charger des objets assez volumineux. Pour faciliter le chargement, le hayon arrière est en deux parties. La ridelle s’avère bien pratique pour poser les objets avant d’organiser le rangement dans le coffre.

Passons aux petits défauts (il n’y en a pas de gros). Le tachygraphe numérique ne plaît pas à tout le monde, certains préfèrent les "vieux" compteurs de vitesse, analogiques (avec une aiguille). Certains trouvent également l’insonorisation de l’habitacle insuffisante, avis que nous ne partageons pas, au contraire: comme il n ’y a pas de compte tours, c’est bien pratique d’entendre un peu la sonorité du moteur!

En conclusion, la C2 est une petite citadine 3 portes très réussie. Elle convient à certainement 90% des utilisations habituelles à la Réunion: ville et trajet mixte (ville-route). Mais si vous pensez transporter régulièrement des bagages ET des passagers à l’arrière, optez plutôt pour la C3.

Ah oui, j’oubliais: question sécurité passive, la C2 a décroché 4 étoiles aux crash-tests frontal et latéral, contre 2 étoiles pour la Saxo qu’elle remplace.

*le porte-à-faux est la longueur de caisse qui dépasse à l’avant et à l’arrière par rapport aux roues. Plus le porte-à-faux est réduit, meilleure est la stabilité du véhicule. Le porte-à-faux de la C2 est de 76 cm à l’avant et à peine 59cm à l’arrière!

Sur certaines voitures, les portières sont difficiles à fermer, à cause de la surpression créée dans l’habitacle lors de la fermeture. Certaines voitures ont pour cela des vitres avant qui s’entrouvrent légèrement d’un ou deux centimètres lors de la fermeture. Sur la C2, Citroën a résolu le problème en aménageant deux petites trappes dans le coffre qui fonctionnent exactement comme les vide-cockpits des voiliers sportifs, en laissant l’air sortir mais pas entrer. C’est simple, ingénieux, c’est Citroën!

(Citroên…206…chinoise!

C’est ce mois-ci (octobre 2006) que Peugeot vend ses chaînes de montage de la 206 cinq portes à la Chine, où le véhicule sera commercialisé avec une calandre modifiée et sous l’appellation de… Citroën C2! Les voies du marché mondial sont impénétrables… Le groupe PSA compte vendre 40.000 unités par an de cette curieuse synthèse de l’automobile française.

Texte & photos ©

 # Citroën   # France 

Pour partager : logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :
Publicité sponsor 3 sponsor 4