Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques > France drapeau > Citroën >

Publié par le 4 juillet 2011

Citroën C4

Elle copie les meilleures

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
photo manquante

Après 6 années de bons et loyaux services, Citroën lance une C4 de seconde génération qui négocie un virage commercial et esthétique pour se rapprocher de la production allemande. Il y a pire comme comparaison me direz-vous, certes, mais n’est ce pas au détriment de la « french touch »?

L’ancien modèle (à droite) et le nouveau (à gauche).

Certains n’hésitent pas à dire que la nouvelle Citroën C4 se rapproche d’une Audi A3. C’est très valorisant d’être comparé à une voiture allemande premium , mais, en même temps, cela veut dire que l’on abandonne un peu de ce qui fait le charme et l’originalité des voitures françaises en général et de la marque aux chevrons en particulier. Par exemple, l’original volant a moyeu fixe de l’ancienne C4 a disparu, au profit d’un volant multifonctions, de même que le compteur digital à gros chiffres a lui aussi été remplacé par un bloc compteur « digitalo-analogique » (en clair, c’est un compteur digital mais qui reprend le look d’un compteur à aiguille).

photo manquante

Citroën rentre dans le rang? Citroën perd-elle son âme? Non, car cette Citroën offre des prestations nettement en hausse par rapport à sa devancière, notamment au niveau de la qualité perçue. Par exemple, le tableau de bord fait appel à des plastiques moussés d’excellente facture et la finition de l’habitacle est maintenant au niveau des meilleures production d’outre-rhin. En cela, la C4 poursuit le remarquable travail engagé par Citroën avec la C5 et la DS3.

photo manquante

Les cotes sont à la hausse: + 5 cm en longueur (4,33 m) et + 2 cm en largeur (1,79 cm), qui profitent essentiellement aux passagers avant. Le poids est très raisonnable, 1205 kg à vide, ce qui laisse présager d’un bon rapport poids/puissance.

Publicité sponsor 1 sponsor 2

photo manquante

Moins de surprise sous le capot, puisque l’on retrouve en ce qui concerne notre voiture d’essais une vieille connaissance: l’excellent 4 cylindres 1,6 litre HDI en version 92 ch, avec 2 soupapes par cylindre mais équipé du système d’injection Bosch à très haute pression (1700 bars) et un turbo assisté d’un échangeur. Ce moteur est également disponible en version 110 ch. On trouve aussi au catalogue une version 2 litres HDI de 150 ch et même une version E-HDI 110 ch , baptisée « micro-hybride » avec une boîte robotisée à 6 rapports et un système stop & start, pour réaliser des économies de carburant. Tous les moteurs diesel sont équipés d’un filtre à particules (FAP) qui doit être changé tous les 180.000 km, l’entretien courant devant être lui effectué tous les 2 ans ou tous les 20.000 km.

photo manquante

Les trains roulants de l’ancienne C4 (identiques à la Peugeot 308) ont été conservés mais les dimensions du véhicule étant différentes, il a fallu les recalibrer. Le réglage des suspensions est typé « confort » sans que cela soit spongieux comme la DS de papa. La direction est précise et bien démultipliée. Quant au freinage, son mordant peut surprendre.

photo manquante

Dans l’ensemble, la nouvelle C4 offre un niveau de prestations d’un niveau élevé, comparable à une Peugeot 308 (dont elle partage les trains roulant) ou une Volkswagen Golf, les deux modèles qui dominent le segment sur le plan national.

Dernier point important au moment du choix: la carte Citroën Réunion a été reprise par la CMM (CFAO Motors) et tous les soucis d’approvisionnement, livraison et SAV qui ont pu être rencontrés par certains clients il y a quelques mois sont dorénavant de l’histoire ancienne.

Texte & photos ©

 # Citroën   # France   # segment C 

Pour partager : logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :
Publicité sponsor 3 sponsor 4