Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques > France drapeau > Citroën >

Publié par Ignace de Witte le 4 juillet 2008

Citroën NEMO

Comme un poisson en ville

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

image
 

Citroën a lancé une toute nouvelle gamme d’utilitaires, dont le premier maillon de la chaîne est le NEMO, qui a la lourde tâche de remplacer le célèbre C15, dont 1,2 million d’exemplaires se sont vendus en 20 ans de carrière. Le NEMO transporte confortablement deux personnes et une charge de 2,5 m3 (650 kg de charge utile). Il mesure moins de 4m et il se faufile facilement en ville, son lieu de prédilection.

image
 

Fini les camions au confort spartiate. Maintenant les professionnels veulent circuler dans leur VU (Véhicule Utilitaire) avec le même confort que dans leur VP (Voiture Particulière). D’ailleurs, par économie, les professionnels utilisent de plus en plus leur véhicule professionnel pour leurs besoins personnels! Pour répondre à cette tendance du marché, Citroën propose d’un côté des C2, C3 et C4 en version "entreprise" (sans banquette arrière) et a élaboré une toute nouvelle gamme de VU dont les caractéristiques principales sont: un confort accru, une économie d’utilisation, un caractère polyvalent, sans oublier un moteur propre. Après le Jumper et le Jumpy, lancés en 2006 et 2007, voici le NEMO, le modèle d’entrée de gamme.

image
 

Première impression: il respire le costaud, surtout sa face avant, avec un énorme bouclier en plastique noir, qui ne craint pas les touchettes dans les manoeuvres de parking… car son lieu de prédilection c’est la ville où, à la Réunion comme en métropole, il faut reconnaître qu’on circule de plus en plus mal et où il est de plus en plus problématique de trouver une place de stationnement. Le NEMO s’adresse aux chauffeurs-livreurs de colis express, aux artisans du BTP second-oeuvre, aux dépanneurs d’électroménager, etc. bref des professionnels qui passent une grande partie de leur temps de travail dans les embouteillages, à chercher une place, à manœuvrer.

image
 

Le NEMO répond à ce cahier des charges par un habitacle très spacieux, lumineux et confortable (levier de vitesse surélevé, plein de petits rangements partout), un rayon de braquage réduit (9,95m), une direction assistée, une longueur hors tout de seulement 3,86m et des portes arrière asymétriques (2 tiers 1 tiers). On peut encore améliorer ses aptitudes citadines naturelles en prenant les options climatisation, radar de parking et une ou deux portes latérales coulissantes. Sans oublier le kit bluetooth (qui permet de téléphoner en roulant).

image
 

Le NEMO n’est pas un véhicule de déménagement mais il transporte quand même 2,5 m3 de matériel. Avec l’option siège passager escamotable (EXTENSO), celui-ci s’efface complètement dans le plancher et la capacité passe à 2,790 m3 mais, surtout, on peut alors faire entrer des objets de 2,4m de long, contre 1,5m en configuration normale. L’espace de chargement du NEMO est conforme à la vocation du véhicule, qui est le plus petit de la gamme. On y fera entrer facilement une machine à laver (1,05m entre les passages de roues) mais on ne pourra pas transporter un frigo américain debout: hauteur maxi de chargement est de 118 mm. À noter que l’arrivée du NEMO conduit Citroën à rééquilibrer sa gamme, avec un nouveau Berlingo, annoncé pour dans quelques semaines, qui sera plus gros que la version actuelle, afin de mieux s’insérer entre le Nemo et le Jumpy.

image
 

Le moteur du NEMO est un 4 cylindres turbo diesel à rampe commune de 1398 cc développant 70 CV à 4000 tours/minute. Il est équipé d’une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports. La vitesse maxi est 152 km/h (donnée constructeur) ce qui est de toutes façons bien suffisant puisque la vitesse maxi autorisée sur l’île est 110 km/h. Le NEMO n’est pas l’arme fatale sur la route (0-100 km/h en 16,9 secondes) mais il est en revanche très économique à l’emploi: 5,7 litres de diesel au 100 km en ville, 3,8 litres sur route, soit une consommation moyenne de 4,5 litres au 100 km (données constructeur). Avec son réservoir de 45 litres, il doit donc pouvoir rouler 1000 km avec un plein. Les entretiens sont également espacés: tous les 30.000 km ou tous les 2 ans. Autre info sympa: la garantie est de 3 ans ou 100.000 km. Question sécurité, le NEMO est équipé de freins à disques ventilés à l’avant, de tambours à l’arrière, et d’un ABS.

image
 

Le NEMO existe en version "chantier", comprenant des tôles de protection sous le véhicule, des roues de 15 pouces (contre 14 pouces pour la version normale) équipées de pneus de 185/65 R15 et des suspensions plus hautes, d’où une garde au sol rehaussée de 21 mm.

Le NEMO bénéficie de tout le savoir-faire industriel de Citroën et, bien que très solide, il ne pèse que 1090 kg à vide. Sa charge utile est de 610 kg, il peut tracter une remorque non freinée de 400 kg ou une remorque freinée de 600 kg (poids maxi sur la flèche de 60 kg). La charge maxi sur le toit est de 75 kg. Le poids total roulant est de 2300 kg.Le NEMO est soumis à 8,5% de TVA, soit 1286 euros, mais, comme il s’agit d’un VU, cette somme n’est pas perçue et, mieux, les professionnels assujettis peuvent la récupérer.

Pour rappel, la TVA NPR (non perçue récupérable) est une forme d’aide de l’État en direction des professionnels qui n’existe nulle par ailleurs qu’à La Réunion et que le gouvernement songe d’ailleurs à modifier… En tenant compte de la TVA NPR, le NEMO, dont le prix de vente TTC est de 15.400 euros (carte grise inclue), revient finalement à 14.114 euros, ce qui est un prix ultra-compétitif et qui permet de "s’offrir" l’indispensable option climatisation facturée 1110 euros.

En résumé, le NEMO ne trahi pas le capital de sympathie que véhicule son nom (inspiré du dessin animé de Walt Disney), il ne vous restera pas comme une arrête en travers de la gorge et il sera au contraire un fidèle compagnon de route.

 # Citroën   # France 

logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4