Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > autos > France drapeau > DS >

Publié par le 5 février 2021

Le reveal de la nouvelle DS 4

Le luxe à la française a une nouvelle icône

Photos © Service Presse DS
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
DS Store Saint-Denis
photo manquante
DS Paris à l’écran

Nous étions invités au DS Store de Saint-Denis pour suivre en direct le «reveal» de la nouvelle DS4 à Paris, avec quelques confrères et la nouvelle chargée de marketing et communication DS Réunion, Sindy Lefèvre. La nouvelle DS4 n’a plus rien à voir avec l’ancienne et elle va compléter une offre actuellement limitée à seulement deux modèles, DS 3 et DS 7, ce qui n’a pas empêché DS Réunion de commercialiser 327 VN en 2020 (dont 191 DS3 et 136 DS7) et ainsi enregistrer une progression de +5,1%, sur un marché en chute libre (VP -13%). Le public réunionnais est donc réceptif au luxe à la française!

photo manquante
Nervures sur les flancs
photo manquante
Pavillon fuyant

Extérieurement, la DS4 arbore une calandre diamantée. Les feux de jour sont en forme d’éclair (peut-être un clin d’œil au logo Opel). On notera au niveau des blocs optiques, à 3 feux, que celui du milieu pivote, pour éclairer l’intérieur des virages, comme sur la DS historique de 1965! La partie arrière fuyante du pavillon n’est pas non plus sans rappeler son aïeule, au point que l’on regarde si les clignotants ne sont pas placés en bout de pavillon: hélas non, ils sont classiquement dans les blocs optiques arrières. Mais ils sont à défilement.

photo manquante
Notez le petit éran de 5 pouces et le guillochage «clou de Paris»
photo manquante
Le guillochage «clou de Paris» vient du monde de l’horlogerie

La nouvelle DS4 va arriver en concession fin 2021, donc après la DS9. En passant ainsi de 2 à 4 modèles, DS devrait voir ses ventes augmenter fortement, peut-être pas en 2021, mais en 2022. Si la DS9 est fabriquée en Chine, la DS4 sera produite dans l’usine allemande de Rüsselsheim, fief d’Opel. Et c’est un signe à interpréter: la cible de la nouvelle DS4 est bien la Mercedes Classe A, l’Audi A3 et la BMW série 1! Et, comme la DS historique, la DS4 ne mise pas sur sa motorisation mais plutôt le raffinement à la française. Le monde du luxe a des codes et la DS4 les exploite: guillochage «clou de Paris» sur la planche bord (inspiré de l’horlogerie), effet «écaille» pour les blocs optiques arrières, siège cuir «bracelet montre», etc.

photo manquante
4,40m de long
photo manquante

La nouvelle DS4 arbore des nervures sur ses portières qui sont très originales. Le fait que les poignées de porte soient affleurantes renforce l’effet visuel de ces nervures. La DS4 repose sur de grandes roues de 19 ou 20 pouces, ce qui masque ses mensurations respectables pour une compacte (segment C): 4,40m de long, 1,83m de large et 1,47m de haut. Grâce à un empattement long (2,68 m), l’habitacle n’est pas encombré par les passages de roues et l’habitabilité devrait être excellente à l’arrière.

La DS4 est déclinée en trois versions: DS4, DS4 Cross et DS4 Performance Line. La Cross laisse entendre qu’elle est un peu plus SUV, mais cela joue essentiellement sur des détails esthétiques (moins de chromes, bas de caisse noirs, petites barres de toit) car ses mensurations sont strictement identiques, même la garde au sol est inchangée. Elle mérite quand même son nom de Cross, car elle peut recevoir en option le contrôle de motricité (Advanced Traction Control), avec des modes sable, neige et boue, et le contrôle de descente (Hill Assist Descent Control).

photo manquante
photo manquante

L’intérêt du reveal est d’écouter les stylistes expliquer et montrer leur démarche. Thierry Metroz (Directeur du Style) souligne que le bureau de design a travaillé dès le début avec les ingénieurs: «Avant même de tracer le premier coup de crayon, nous avons travaillé durant deux années avec nos ingénieurs pour façonner la plate-forme technique. Lorsque nous avons lancé le processus créatif, notre marge de manœuvre était exceptionnelle pour déployer un nouveau concept. Inspirée du concept DS AERO SPORT LOUNGE, la silhouette est unique dans le segment avec des proportions jamais vues. La ligne est athlétique, très musculaire, compacte et posée sur de très grandes roues. Elle s’avère à la fois aérodynamique, efficiente et charismatique.»

photo manquante
Écran central de 10 pouces
photo manquante

La DS historique était avant-gardiste, à l’extérieur comme à l’intérieur: planche de bord, volant, levier de vitesses, pédale de frein, frein de parking, levier de réglage de hauteur de caisse, etc. tout était incroyable de nouveauté. Sur la nouvelle DS4, les innovations sont plus subtiles, un peu moins révolutionnaires. Par exemple, la DS historique était réputée pour sa suspension hydropneumatique. La nouvelle DS4 est équipée elle de la suspension pilotée DS ACTIVE SCAN SUSPENSION déjà disponible sur la DS7 crossback. Concrètement, une caméra placée en haut du pare-brise, visionne et anticipe les irrégularités de la route et transmet les données à un calculateur qui agit sur chacune des roues indépendamment.

Au lancement, donc fin 2021, la nouvelle DS4 sera disponible en version essence (130, 180 et 225 ch), hybride rechargeable et, plus surprenant à l’heure des «Accords de Paris», diesel (130 ch blue hdi)! L’hybride (rechargeable) fera appel au 180 ch essence adossé à un 110 ch électrique, soit 225 ch en combiné. Elle aura une autonomie de plus de 50 km en mode électrique (grâce à une batterie de 12,4kWh) et sera donc éligible aux aides du gouvernements. Tous les moteurs seront adossés à une boĆ®te de vitesses automatique à 8 rapports. Un peu plus tard, viendra une version 100% électrique.

Cliquez sur le logo pour lire d’autres articles sur la marque
Pour partager : logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :
Publicité sponsor 3 sponsor 4