Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques > France drapeau > DS >

Publié par Ignace de Witte le 20 mai 2021

DS3 Crossback E-Tense ⚡électrique⚡

De la ouate et des watts

La DS 3 crossback incarne le luxe à la française sur le segment B-SUV. Cette version 100% électrique E-Tense apporte le confort supplémentaire du silence de fonctionnement: aucun bruit moteur, les bruits de la route sont filtrés, bref, c’est un cocon feutré. Silencieuse, mais efficace en ville : moins de 4 secondes pour passer de 0 à 50 km/h, alors que le scooter 125 le plus rapide du marché mets plus de 5 secondes !

La 1ère DS 3 était une petite citadine 3 portes qui a eu beaucoup de succès, surtout auprès de la gente féminine. La nouvelle DS 3 est un SUV 5 portes, à vocation plus familiale. C’est exactement la même évolution que le Rav 4 chez Toyota: il est lui aussi passé de coqueluche de ses dames, à break familial! La nouvelle DS 3 rend hommage à l’ancienne en arborant au niveau du pilier central l’aileron de requin qui était son signe distinctif.

Nous avons déjà présenté la DS 3 Crossback (lire ici), mais nous ne l’avions pas encore essayée. C’est chose faite, nous avons pu rouler dans l’est de l’île avec la version électrique, qui «coche toutes les cases»: DS3 (un nom qui plaît), SUV (c’est la mode), électrique (politiquement correct), premium et fabriquée en France (usine de Poissy)! Première impression: extérieurement, difficile de savoir que c’est une électrique. La calandre massive prête à confusion!

La position de conduite un peu haute, typée SUV, permet de loger le pack de batterie sous la voiture tout en conservant une bonne garde-au-sol. Cette batterie fait 50 kWh brut (46,3 kWh net) et offre une autonomie de 320 km (selon la norme WLTP). Pour rappel, si vous mettez tout le temps la clim, vous perdez 15 km d’autonomie par plein, si vous roulez à 110 km/h au lieu de 90, vous perdez 60 km d’autonomie, etc. comme sur TOUTES les voitures.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 

La DS3 Crossback E-Tense est construite sur la même plateforme e-CMP que la Peugeot e-208 et l’Opel Corsa-e, avec le même moteur et la même batterie, mais son autonomie est légèrement inférieure (-20 km) en raison de son gabarit plus important (la DS 3 est plus haute et plus longue) et donc son aérodynamisme différent.

La taille raisonnable de la batterie et le poids plus léger du moteur électrique par rapport au moteur thermique permettent cependant à la DS 3 électrique de ne pas dépasser 1525 kg à vide, soit 320 kg de plus que la version Puretech 1.2 litre de 155 ch (1205 kg). Le moteur est à l’avant et la répartition des masses est bonne: 55% à l’avant, 45% à l’arrière, ce qui garantit des réactions saines si on force le rythme sur route sinueuse.

DS oblige, la voiture est confortable, la suspension est bien secondée par les grandes roues (18 pouces) mais chaussées de pneus taille 55, c’est-à-dire avec des flancs assez hauts pour encaisser les nids de poules. La voiture est très silencieuse, grâce à son moteur électrique, mais aussi une bonne insonorisation et des vitrages épais, qui effacent tous les bruits de roulage.

Si la conduite est agréable et les sièges avant très confortables, on est un peu moins bien installé à l’arrière. Ce n’est pas la place qui manque, même pour des adultes, mais les enfants s’y sentent un peu confinés: les vitres sont hautes, le fameux aileron de requin occulte un peu la vue et il n’y a pas de toit panoramique. Un intérieur de couleur claire devrait mettre un peu plus de fun aux places arrières.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 

La DS3 est un délice à conduire, on s’y trouve tout de suite à l’aise. Par rapport à une thermique avec une boîte auto P-R-N-D, on a une position supplémentaire B (pour Brake) qui booste le freinage régénératif. C’est parfait à La Réunion pour descendre de la Montagne ou du Tampon et recharger la batterie. Ceux qui habitent dans les hauts le savent d’ailleurs et ne chargent jamais à 100% à leur domicile, puisqu’ils vont recharger en descendant en ville!

On peut choisir entre 3 modes de conduite: éco, normal et sport. Concrètement, en mode éco, le moteur est bridé à 60 kW, 80 kW en mode normal et on dispose des 100 kW maxi que le moteur peut délivrer en mode sport (ou en utilisant le kick-down). Grâce à 260 Nm de couple en mode sport, le 0-100 km/h est parcouru en 8,7 secondes, à comparer avec les 8,2 sec réalisés par la version essence Puretech 1.2 litre de 155 ch plus légère de 320 kg. La vitesse maxi est de 150 km/h.

Une autre vitesse intéresse les conducteurs: celle de la charge. La DS 3 accepte la charge rapide sur les bornes 100 kW, qui permettent de charger 80% en 30 minutes. Mais, problème: les bornes les plus rapides pour le moment sur l’île ne dépassent pas 50 kW. Il faudra donc deux fois plus de temps, soit une bonne heure. Mais, comme le confirment TOUS les utilisateurs: une voiture électrique se recharge idéalement à la maison! Le temps de charge (de 0 à 100%) est de 8 heures avec une wall-box 7,4 kW (chargeur embarqué de série) et 5 heures avec une wall-box 11 kW (chargeur en option).

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 
photo manquante
 

Les designers de chez DS ont tout fait pour offrir un style différent par rapport à la concurrence et cela donne une ergonomie parfois un peu spéciale, pas aussi déconcertante que la DS 19 sortie en 1955, mais presque! Par exemple le bouton start est au milieu, sous les grilles d’aération et les commandes, elles aussi au design recherché (losanges). Les commandes de vitres électriques ne sont pas au niveau des portières mais à côté du levier de vitesses. En tous cas, DS a fait de gros efforts sur la qualité des matériaux, la finition, la justesse d’assemblage, etc. pour atteindre son objectif: être leader du segment des SUV compact premium.

Au quotidien, la DS 3 est très sympa: les poignées affleurantes s’actionnent dès que l’on s’approche de la voiture (avec la clef en poche) et la voiture se verrouille automatiquement dès qu’on s’en éloigne (on le vérifie visuellement par les rétroviseurs qui se rabattent). On peut aussi la démarrer avec son smartphone et, encore mieux: on peut faire de l’auto-partage: l’appli de démarrage par smartphone accepte jusqu’à 5 utilisateurs!

Nous terminerons avec une opinion personnelle (que vous n’êtes pas obligés de partager): la motorisation électrique est celle qui convient le mieux à la DS3. En effet, cette motorisation est non seulement écologique, mais elle est silencieuse et l’électricité apporte toute la vivacité nécessaire pour les déplacements en ville, son lieu de prédilection.

DS3 Crossback E-Tense électrique
Longueur4118 mm
Largeur1791 mm
Hauteur1534 mm
Empattement2,56m
Poids à vide1525 kg
Coffre350 litres
Moteur
Puissance100 kW
Couple260 Nm
0-100km/h8,7sec
Puissance fiscale5CV

 # DS   # France   # segment B-SUV   # électrique 

logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4