Votre page se charge
photo

Vous êtes ici: accueil > marques > France drapeau > DS

Mis en ligne par Ignace de Witte le

Essai de la DS 4 de 2e génération version E-Tense 225 (hybride rechargeable)

Il y a de la DS dedans

La DS 4 E-Tense 225 repose sur la même plateforme EMP2 que la Peugeot 308 que nous avons essayée quelques jours plus tôt et embarque exactement la même motorisation hybride. Par quelle sorcellerie les deux voitures ont une personnalité différente, je n’en sais rien: l’esprit de la DS historique peut-être ?

Marc Bergeretti (directeur du pôle automobile du groupe Caillé) nous avait pourtant prévenu lors de la conférence de presse: «DS a réussi a faire une voiture différente». Nous l’avions noté dans notre calepin, mais sans trop de conviction. Mais après l’essai, nous sommes bien obligé de reconnaître qu’il a parfaitement raison: même si elles ont sur le papier beaucoup de choses en commun, la DS4 se démarque incontestablement de la Peugeot 308. Mieux que ça: de toutes les DS «modernes» cette nouvelle 4 est certainement celle qui m’a le plus rappelé la DS «historique», celle de mes parents et celle que j’ai eu le plaisir de posséder il y a quelques années !

Extérieurement, la faible surface vitrée la fait paraître plus grande qu’elle est, car cela reste une compacte, une grande compacte (4m40 de long), mais une compacte. Les grandes roues de 20 pouces et les bas de caisse noirs donnent de la légèreté à l’ensemble.

Photos © vroum.info
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

image
DS 4 E-Tense 225 ch
image
Hybride rechargeable premium
image
Peut-être la meilleure voiture française
image
Un confort exceptionnel
image
Une grande élégance
image
Signature lumineuse à écailles
image
Roues de 20 pouces
image
Pneus taille basse
image
Entrée mains libres
image
Très beaux sièges
image
Finition «bracelet montre»
image
Vrai cuir, microperforé

À l’intérieur, comme sur la DS historique, il y a des commandes à l’ergonomie un peu bizarre, par exemple le réglage de la ventilation et les bouches d’aération «invisibles». Comme sur la DS historique aussi, on cherche un peu le frein à main avant de le trouver ! Mais finalement, on se fait vite à l’univers DS.

Le tableau de bord digital mesure seulement 7 pouces mais il est brillamment secondé par un affichage tête haute en couleurs et très lumineux. Et puis, il y a le cuir, du vrai cuir, qui sent bon le cuir quand on rentre dans l’habitacle, qui ne chauffe pas au soleil! Et cela devient rare: de nombreux constructeurs vous vendent aujourd’hui un «intérieur cuir» qui n’en est pas, c’est juste du «cuir de synthèse», bref du synthétique.

Premium oblige: DS n’est pas pingre et les sièges conducteur ET passager sont à réglage électrique. La qualité des matériaux et la finition sont irréprochables, «comme sur une allemande». D’ailleurs, la DS4 est assemblée… en Allemagne, à Rüsselsheim, chez Opel (qui appartient maintenant à Stellantis.

Un modèle de confort

Enfin, il y a «l’expérience DS». La DS 4 est extrêmement confortable en ville. Même avec les jantes de 20 pouces chaussées de pneus taille basse de notre modèle d’essai, les défauts de la chaussée sont effacés, du moins en mode de conduite confort. La suspension n’est pas hydro-pneumatique comme sur la DS historique mais «pilotée»: une caméra scanne la route et envoie les informations aux amortisseurs hydrauliques, qui se raidissent ou s’assouplissent. La DS 4 est très silencieuse en ville, en mode électrique évidemment mais aussi quand le thermique entre en jeu, car l’insonorisation est excellente. Sur 4 voies, elle tient bien le cap et reste confortable et silencieuse.

Ce qui m’a vraiment convaincu, c’est le trajet St-Denis-St-Pierre par la route des plaines et surtout le tronçon le plus tortueux, effectué dans le brouillard et sur chaussé humide. En fait, ce n’est pas du brouillard mais on est en altitude et quand le plafond est bas comme le jour de notre essai, on entre dans la couche nuageuse !

La DS 4 excelle sur ce tracé tortueux, les 225 chevaux peuvent s’exprimer et la partie cycle suit parfaitement. Grâce au GPS TomTom, on peut même savoir si devant le camion que l’on veut doubler dans le brouillard, il y a un bout de ligne droite ou au contraire un virage serré. Et c’est important car le freinage sur le mouillé c’est toujours un peu délicat et la DS 4 pèse quand même 1653 kg à vide.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

image
Trappe carburant à droite
image
Trappe pour la prise à gauche
image
180 ch thermiques + 110 ch électriques
image
Le coffre garde un bon volume
image
La batterie est dans le double-fond
image
Écrans intégrés dans la planche de bord
image
Écran 7 pouces + affichage tête haute
image
Écran 10 pouces
image
Bouches d’aération «invisibles»
image
Le cuir ça vous change une voiture
image
La finition est irréprochable
image
Le mode confort lui convient le mieux

Le mode sport n’apporte pas grand chose à la conduite, le mode confort lui convient apparemment mieux. La conduite sportive, avec des freinages appuyés, des rétrogradages violents et des accélérations brutales en sortie de virage, c’est pas son truc. Non, elle est faite pour être conduite avec souplesse. C’est bien simple: il y a des palettes au volant: on ne s’en sert jamais, on laisse la boîte gérer toute seule ses 8 rapports !

Tenir une moyenne élevée

Cela ne veut pas dire qu’elle est molle: ses 225 chevaux n’affolent peut-être pas le chronomètre mais ils permettent de tenir une moyenne élevée, même sur un long parcours, sans se fatiguer, exactement comme son aïeule ! Avec toujours la tranquillité d’esprit qu’apporte la traction avant. Car le moteur thermique et le moteur électriques entraînent tous les deux les roues avant. Vue la dimension des pneus (245/40R20), ceux-ci ne vont pas décrocher facilement, même sur le gras.

Dans la longue descente du Tampon, on ne freine pas mais on régule la vitesse en utilisant la touche B de la boîte de vitesses (freinage régénératif forcé). D’ailleurs, ce serait une bonne idée si ce bouton B était placé au volant plutôt que sur le tunnel central.

Deux mots sur la consommation: on peut lire dans certains documents 1,4 litre au 100 km… Il faut expliquer. C’est une hybride rechargeable, capable de parcourir 55 km en mode 100% électrique quand la batterie est totalement chargée. Donc, en réalité, sur les 100 km d’un test selon la norme NDEC, la DS 4 ne va en fait consommer du carburant que sur les 45 derniers km. Cela explique cette consommation très basse de 1,3 litre aux 100 km. Mais dans la vraie vie (ou selon la norme WLTP, plus réaliste), tablez plutôt sur une consommation de 5 litres aux 100 km, ce qui reste très raisonnable.

De toutes façons, nous n’allez pas l’acheter pour sa consommation mais pour son confort et son agrément de conduite, qui en font certainement la meilleure voiture française du moment.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

image
Console design et futuriste
image
«Panic switch» au plafond
image
Habillage de portière
image
Feux de jour leds

Lire ici la présentation officielle à la presse.

DS 4essencedieselhybride
PureTech
130
PureTech
180
130
Hdi
E-Tense
225
Puissance fiscale7 CV10 CV7 CV10 CV
Longueur4400 mm
Largeur caisse
rétro repliés/dépliés
1830 mm
1866 mm/2061 mm
Hauteur1470 mm (1490 mm avec antenne)
Empattement2675 mm
Porte à faux avant925 mm
Porte à faux arrière800 mm
Coffre430 l390 l
Réservoir52 l40 l
Poids à vide1.353 kg1.420 kg1.414 kg1.653 kg
Freins
Disques avant304mm x 28mm330mm x 28mm304mm x 28mm330mm x 28mm
Disques arrières268mm x 12mm290mm x 12mm268mm x 12mm290mm x 12mm
Pneus
19 pouces205/55 R 19
20 pouces245/40 R 20
Moteur thermique
Type3 cylindres4 cylindres4 cylindres4 cylindres
Cylindrée1.190 cm31.598 cm31.499 cm31.598 cm3
Puissance130 ch
96 kW
180 ch
132 kW
130 ch
96 kW
180 ch
132 kW
Couple maxi230 Nm250 Nm300 Nm250 Nm
Moteur électrique
Puissance-81 kW
(110 ch)
Couple-320 Nm
Batterie-12,4 kWh
Performances
Puissance totale130 ch180 ch130 ch225 ch
Couple total230 Nm250 Nm300 Nm360 Nm
0-100 km/h-8,0 s10,9 s7,7 s
v max210 km/h230 km/h203 km/h233 km/h
CO2116 gr123 gr100 gr32 gr
Boîte de vitessesautomatique à 8 rapports (EAT-8)
Tarif mars 2022*44.500 €51.000 €46.000 €55.500 €
* les modèles Réunion n’ont pas les mêmes équipements de série

 # DS   # France drapeau 

Reproduction interdite (copyright)
Mais vous pouvez PARTAGER sans modération sur :
logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4