Votre page se charge
gif
photo

Vous êtes ici: accueil > marques > Italie drapeau > Ferrari >

logo

auteurMis en ligne par rédaction le

Ferrari 328 GTS

La voiture de Magnum !

Nous sommes tombés sur cette annonce: « Vds Ferrari 328 GTS 40.000 Kms 1987 - Rouge intérieur havane - Carnet d’entretien Ferrari à jour - échappement inox - État exceptionnel. Mobile : 0692 XX XX XX ». Nous n’avons pas résisté à l’envie d’en savoir plus. Ce spider sportif de la marque au cheval cabré est un bon placement et, en plus, c’est un placement qui vous procurera un immense plaisir de conduite!

En 1975, Ferrari sort la 308, une bombinette 2 places à châssis tubulaire et moteur central arrière. C’est évidemment une propulsion. Chez Ferrari, les deux premiers chiffres indiquent la cylindrée et le troisième chiffre le nombre de cylindres. La 308, vous l’avez deviné, est animée par un V8 (en position transversale) de 3.0 litres. Elle est déclinée en deux versions: GTB et GTS, GT pour Gran Turismo, B pour Berlinetta et S pour Spider.

Photos © Pierre Marchal

Cette dernière version est connue du grand public pour être la voiture de Magnum, la série télévisée culte. La 308 accède en 1981 à l’injection électronique (Bosh K-Jetronic) , mais cela lui fait malheureusement perdre 41 CV (de 255 CV, elle passe à 214), que l’adoption de deux culasses à 4 soupapes par cylindre (quatro valvole) en 1982 permet heureusement de retrouver en partie (240 CV).

En 1985, quelques modifications mineures la font devenir 328 . Parmi ces modifications, on note une augmentation de la cylindrée, qui passe de 3 à 3,2 litres et l’adoption d’un allumage électronique Marelli, qui permettent de faire passer la puissance de 240 à 270 CV. La 328 GTS de notre essai dispose donc d’un moteur de légende: un V8 Ferrari de 3,2 litres, avec 4 arbres à cames en tête, 32 soupapes, et la gestion électronique de l’injection et de l’allumage. Pas de pot catalytique.

Photos © Pierre Marchal
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 

Esthétiquement, la sortie d’air du radiateur sur le capot avant est un peu plus large par rapport à la 308, les ailettes derrière les phares escamotables ont disparu, la grille de calandre est agrandie et les trains sont modifiés (la voiture gagne 1 cm en largeur de voies et 8mm en hauteur). Mais vue de côté, rien ne permet de distinguer une 308 d’une 328, il y a toujours cette magnifique prise d’air arrondie à hauteur de l’aile arrière, qui se prolonge sur la portière.

Au premier coup d’œil, une 308 ou une 328 rouge, c’est toujours la voiture de Magnum! Au total (308 + 328) , ce modèle a été fabriqué à très exactement 21.678 exemplaires, une performance commerciale pour une voiture d’exception! L’exemplaire qui est à vendre à La Réunion, est dans un état exceptionnel. Elle n’accuse que 40.000 km au compteur. Elle a été importée neuve à La Réunion et on connaît parfaitement son historique.

Photos © Pierre Marchal
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 

Tous les entretiens ont été méticuleusement effectués dans les règles de l’art, par un mécanicien Ferrari qui vient spécialement pour cela à La Réunion, invité par un groupe de propriétaires de Ferrari.

S’installer au volant de cette 328 GTS procure une sensation rare. La position de conduite est au ras du sol. Le compteur est étalonné jusqu’à 280 km/h et la zone rouge va de 8000 à 10.000 tr/min: déjà à l’arrêt, elle va vite! La puissance maximum (270 CV) arrive à 7000 tours (donnée constructeur) et permet d’atteindre (sur autoroute allemande) 260 km/h.

La puissance maxi peut paraître modeste par rapport aux sportives actuelles mais elle est obtenue sans turbo (ce sont de vrais chevaux) et la caisse est très lègère (rapport poids/puissance diabolique)! Le couple maxi est de 304 Nm, à partir de 5500 tr/min. Pas de palettes style F1 au volant mais une grille de vitesses en H en acier chromé typique des belles Ferrari, avec la première inversée (en bas à gauche).Dans GTS, le S indique qu’il s’agit d’un spider (toit Targa). Pouvoir rouler découvert est un plaisir supplémentaire. Et en plus, c’est «comme Magnum».

Entretien méticuleux obligatoire

La 328 GTS est une authentique sportive (pas de direction assistée, pas d’ABS, pas d’ESP, etc.) mais cela n’exclue pas un certain confort: rétroviseurs et vitres électriques, climatisation et verrouillage centralisé. Par ailleurs, l’injection électronique procure à cette Ferrari une souplesse moteur qui permet de rouler autrement que sportivement.

État exceptionnel, historique limpide, une telle voiture se négocie aux alentours de 45.000 € en métropole. Le prix demandé pour cette voiture à La Réunion, 50.000 €, est donc parfaitement justifié car faire venir une voiture de métropole coûte cher (fret, taxes).

L’actuel propriétaire souhaite vendre sa voiture à un passionné, quelqu’un qui va l’entretenir correctement. Les courroies de distribution par exemple doivent être changées tous les 30.000 km (ou tous les 3 ans). Et il faut que la voiture reste 100% d’origine. Par exemple, elle est équipée de pneus en 205/55 VR 16 à l’avant et 225/50 VR 16 à l’arrière. L’équiper de jantes en 17 ou 18 pouces avec des pneus taille basse comme c’est actuellement la mode est techniquement possible, mais ce serait un sacrilège!

Ferrari 328 GTS
Longueur426 cm
Largeur173 cm
Hauteur112 cm
Empattement250 cm
Coffre155 litres
Réservoir80 litres
Poids à vide1320 kg
Moteur
TypeV8, 4 arbres à cames
32 soupapes
courroies crantées
alésage83 mm
course73,6 mm
cylindrée3.185 cc
Boîtemanuelle à 5 rapports
Châssis
Suspensions avantdouble triangle
Pneus avant205/55 VR 16
Pneus arrière225/50 VR 16
Directioncrémaillère, sans assistance
Freins4 disques ventilés

 # Ferrari   # sportive   # Italie drapeau 

Reproduction interdite (copyright)
Mais vous pouvez PARTAGER sans modération sur :
logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4