Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques >

Publié par le 4 novembre 2009

Ford Ranger

Il passe partout, même
à travers la crise

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
photo manquante

Avec la crise, les chefs d’entreprises y réfléchissent à deux fois avant d’investir dans un nouveau véhicule. La gamme Ranger (simple cabine, super cabine et double cabine) en tient compte et les nouveaux modèles n’ont augmenté que leurs prestations, pas leurs tarifs. Ce sont de bons gros pick-up de franchissement avec lesquels on est à l’aise partout, dans les ornières comme en ville. Ils bénéficient d’une fiscalité particulièrement attractive à la Réunion (TVA non perçue, récupérable par les assujettis).

Pour l’essai routier, il vous suffit de lire notre premier essai. Pour mémoire, nous y écrivions que le Ford Ranger pesait 1,8 tonnes mais qu’il était maniable, spacieux, confortable et relativement à l’aise en ville (on est simplement gêné par la longueur du véhicule pour effectuer des créneaux, un défaut que gomme le radar de recul qui est disponible en option).

photo manquante
photo manquante

Cette fois-ci, grâce à la CMM, nous avons pu essayer le Ford Ranger en tout-terrain, sur la portion terre utilisée pour les courses de super-motard sur le circuit de la Jamaïque. Le millésime 2009 du Ford Ranger n’a reçu qu’un simple « facelift » notamment au niveau des feux arrières et de la calandre, qui adopte le "kinetic design". Sinon, c’est toujours ce bon vieux Duratorq diesel de 2,5 litres que l’on trouve sous le capot. Il est passé l’an dernier de 109 à 143 chevaux grâce à une culasse 16 soupapes, une injection à rampe commune et un turbocompresseur. En position 4x4 "L" (Low = court), on embraye doucement sur le 2e rapport et on s’élance à l’assaut des bosses du terrain de cross Rien ne semble pouvoir l’arrêter, même avec ses pneus routiers. Les 330 Nm de couple disponibles dès 1800 tours font merveille. On a peine à croire que cet engin pèse 1,8 tonnes tant il est à l’aise: un vrai éléphant de cirque, qui pose le pied au mm près où on lui ordonne!

Publicité sponsor 1 sponsor 2

photo manquante
photo manquante

Sa seule limite est qu’il est équipé d’un différentiel à glissement limité et pas d’un blocage de différentiel, mais cela ne pose visiblement problème qu’en cas de croisement de pont extrême. En tous cas, le Ford ranger mérite amplement son appellation de « 4x4 de franchissement » et on comprend pourquoi ce véhicule est choisi par bon nombre d’agriculteurs des hauts, pour accéder à certains champs particulièrement improbables. Le Ranger peut aussi embarquer une palette norme Euro (europalette) et le hayon est ouvrable à 180°, pour permettre le chargement au chariot élévateur. Sur route, il peut tracter une remorque de 3 tonnes (remorque freinée). Il est conçu pour traverser des gués de 75 cm: un élément appréciable sur une île située détentrice de tous les records du monde de pluviométrie. Bref, c’est un utilitaire pur et dur, un « tough truck » comme disent les Américains.

photo manquante
photo manquante

Lorsque vous aurez choisi le Ranger, il vous restera à choisir sa carrosserie. Le simple cabine n’accueille que deux passagers. Le super-cabine accueille 4 personnes mais les passagers arrières sont logés de façon assez spartiate. Par contre, l’accès aux places arrières est d’une étonnante facilité, grâce aux portes arrières à ouverture inversée (voir photo). Mais si vous pensez transporter régulièrement 4 ou 5 adultes, le double-cabine s’impose. Le châssis et la longueur hors tout restant les mêmes (5,08m), plus la cabine est spacieuse, forcément, plus la benne est alors réduite (2,28m, 1,75m et 1,53m). Il est bon de préciser que même en version double-cabine le Ranger conserve son statut de VU (Véhicule utilitaire, benne supérieure à 50% de l’empattement du véhicule), puisque l’empattement fait 3,00m, d’où une fiscalité très intéressante à La Réunion.

photo manquante
photo manquante

Quant à ceux qui veulent se la jouer plus « Walker Texas Ranger » ils peuvent opter pour le Ranger double-cabine équipé du 3 litres diesel TDCI à boîte automatique, qui développe 156 chevaux et 380 Nm de couple.

Les tarifs (prix clef en main, garantie 3 ans ou 100.000 km): simple cabine à partir de 23.590 euros TTC, super-cabine à partir de 26.590 euros TTC et double-cabine à partir de 30.990 euros TTC.

 # Ford   # USA 

Pour partager : logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :
Publicité sponsor 3 sponsor 4