Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques > Honda >

Publié par le 4 juillet 2007

Honda 600 Hornet

Le retour du frelon

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
photo manquante

Le millésime 2007 du frelon ("Hornet" en anglais) permet à Honda, premier constructeur mondial, de rattraper son retard vis-à-vis de la concurrence sur le créneau des roadsters de moyenne cylindrée. Un moteur 4 cylindres qui ne demande qu’à grimper dans les tours (zone rouge à 13.000 tr/min) dans une partie-cycle légère et joueuse: c’est le bonheur!

photo manquante
photo manquante

L’ancien cadre en tubes d’acier soudés est remplacé par un modèle en aluminium moulé sous pression de même structure: mono poutre supérieur. Le bras oscillant est lui aussi une belle pièce de fonderie d’aluminium. Le gain n’est pas qu’esthétique: la moto fait 5 kilos de moins sur la balance, soit 173kg à sec!

photo manquante
photo manquante

Les valeurs d’angle de fourche, de chasse et d’empattement, 22° et 99 mm 1435mm, participent à rendre la partie cycle vive et maniable.Pour faire vrombir le frelon, Honda a repris le quatre pattes de la CBR 600 RR, la supersport, c’est-à-dire avec l’injection revue, de même que les conduits d’admission, la chambre à combustion, l’arbre à cames, le vilebrequin, etc. sans oublier de nouveaux ratios de boîte de vitesses. Le moteur revendique 102 CV en sortie de boîte, soit 7 CV de plus que la version précédente, une puissance sur laquelle il ne fait aucun doute vue la facilité avec laquelle le moteur prend ses 10.000 tours (zone rouge à 13.000 tours)! Les sorties d’échappement sont équipées de tubes d’équilibrage des gaz assez disgracieux mais qui participent à la souplesse du moteur à bas régime.

photo manquante
photo manquante

Le 4 cylindres est très compact et il ne dépasse pas le réservoir, qui est très échancré au niveau des genoux , taille de guêpe!, et dont la capacité est de 19 litres, soit plus importante que l’ancienne version.

Publicité sponsor 1 sponsor 2

photo manquante
photo manquante

La fourche avant reste la même, à savoir une Showa inversée avec des tubes de 41 mm de diamètre. La position de conduite est naturelle, idéale pour la ville et le réseau secondaire. Le gabarit de la moto est réduit, la hauteur de selle également: 80 cm. Un coup de pouce sur le démarreur et le moteur s’ébroue. Attention, la moto est équipée d’une sécurité de béquille latérale. Le ralenti de notre véhicule d’essais était un poil trop élevé mais les montées en régime ne s’en trouvaient que plus rapides. Jusqu’à 3000 tours minute, on se trouve sur une moto maniable, légère, vive et rassurante. Si on monte en régime, la gentille moto devient méchante, avec de méchantes accélérations.

photo manquante
photo manquante

Pour ne pas que le frelon s’écrase "méchamment" dans l’arrière d’un autobus à l’arrêt par exemple, Honda a équipé sa moto de disques ventilés flottants pincés par des mâchoires Nissin. L’avant freine de façon très convaincante, sans qu’il soit nécessaire de forcer sur le levier. L’arrière par contre est beaucoup moins énergique: même debout sur la pédale de frein, impossible de bloquer la roue arrière. Mais l’ensemble assure des freinages parfaits. Le moteur est rageur sans être pointu, grâce à une gestion très sophistiquée de l’injection. La partie cycle autorise pas mal de fantaisies, du moins si le pilote a derrière lui quelques années de pilotage de grosses cylindrées. En résumé: un super bonne bécane!

Texte & photos ©

 # Honda   # Japon   # moto 

Pour partager : logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :
Publicité sponsor 3 sponsor 4