Votre page se charge
photo

Vous êtes ici: accueil > marques > Japon drapeau > Honda >

Mis en ligne par Ignace de Witte le

Honda Jazz Hybride (non rechargeable)

Une bonne note pour la Jazz

La marque Honda est représentée à La Réunion par la SOGECORE depuis 1968, avec des hauts et des bas, et en ce moment, ça remonte: le show-room à l’angle de l’Avenue Leconte de Lisle et de la rue du Gymnase à Ste-Clotilde (ex-Opel) reprend du service ! Deux modèles en vitrine: le CR-V (SUV) et surtout la nouvelle Jazz, de 4e génération.

La SOGECORE a (re)négocié avec Honda Japon, d’où viennent les voitures, mais traite au quotidien avec les bureaux de Honda Dubaï explique Arzou Mahamadaly (DG). Pour le (re)lancement, la gamme disponible à La Réunion comprend deux modèles: la citadine Jazz et le SUV CR-V, tous deux uniquement disponibles en Europe (et donc à La Réunion) en motorisation hybride (non rechargeable). Cette motorisation unique simplifie la gestion du stock ! La SOGECORE prévoit d’écouler 110 Jazz et 75 CR-V en année pleine.

Honda a abandonné le diesel depuis plusieurs années, mais prend son temps avant de devenir une marque électrique. Un seul modèle 100% électrique est pour le moment disponible (en métropole): la petite Honda e. Le constructeur japonais commercialise surtout des véhicules hybrides, «le meilleur des deux mondes», surtout dans les régions où le réseau de bornes de recharge est encore peu développé, comme à la Réunion.

Photos © service presse et vroum.info
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

image
Design consensuel
image
Phares automatiques
image
Show-room dédié
image
Une équipe soudée
image
Citadine mais spacieuse
image
de 300 à 1200 litres
image
Idéal pour charger en longueur
image
Tableau de bord digital
image
Apple CarPlay et Android Auto
image
Les hybrides ont la cote

Pour rappel, Honda a commercialisé sa première voiture hybride, l’Insight, en novembre 1999, soit deux ans à peine après que Toyota ne commercialise sa première Prius (décembre 1997). Honda a donc plus de 20 ans d’expérience dans le domaine. Nous avons d’ailleurs déjà eu l’occasion d’essayer une Honda Jazz hybride en… 2012 (lire ici)! à l’époque, c’était l’hybride la moins chère du marché réunionnais: 19.900 € (tarif promotionnel de lancement).

Le système hybride I-MMD (Intelligent Multi Mode Drive) développé par Honda reprend selon le type du véhicule (petite citadine ou gros SUV) un moteur essence VTEC de 1 litre, 1,5 litre, 2 litres ou encore 2,4 litres. Sur la Jazz, c’est un 1.5 litre et sur le CR-V c’est un 2 litres.

5 litres au 100 km

La batterie est dimensionnée pour se recharger tout seule, idéalement par récupération de l’énergie au freinage ou lors des fortes descentes (Tampon-Saint-Pierre, Montagne-Saint-Denis, route des plaines, etc.) Quand cela ne suffit pas, le moteur thermique entraîne l’alternateur pour la recharger.

La batterie n’a pas besoin d’être très grosse: le moteur électrique n’est pas là pour augmenter la vitesse de la voiture (175 km/h), il est juste là pour booster sur les premiers 100m, grâce à son couple important disponible dès 1000 tr/minute. Le moteur thermique étant ainsi beaucoup moins sollicité dans les phases d’accélération répétitives (ce qui correspond à une utilisation en ville), la consommation diminue. Officiellement, la consommation est de 4,5 litres /100 km et d’après les essais effectués en interne par la SOGECORE, la Jazz est capable de parcourir 800 km avec un seul plein «dans la vraie vie». Comme le réservoir fait 40 litres, cela fait une consommation de 5 litres au 100 km.

image
Motorisation hybride uniquement
image
Roues en 15 ou 16 pouces
image
Feux à leds
image
Une bouille sympa
image
Plus large que la moyenne
image
4m04 de long
image
Montant de pare-brise dédoublé
image
La banquette Magique
image
Boîte auto CVT
image
Bonne note pour la Jazz

Les économies c’est bien, mais quand on achète une voiture neuve, on a envie qu’elle soit belle. De l’aveu même d’un commercial: «La Jazz n’est ni moche, ni belle: elle est consensuelle». Extérieurement, c’est une voiture de «bon père de famille», pas une supercar provocante comme la Honda NSX. Et cela commence par les roues, qui sont en 15 ou 16 pouces. C’est peut-être moins sexy que des 20 pouces mais: 1) cela permet de grimper sur un trottoir, 2) cela soulage les amortisseurs, 3) la voiture est plus confortable et 4) vous allez faire réaliser des économies, car les pneus en 15 ou 16 pouces coûtent moins chers à l’achat et les Yokohama BluEarth sont spécialement conçus pour diminuer la consommation de carburant.

Sur l’ancienne Jazz, Honda avait repris l’idée développée par Renault sur l’Espace de 1984: pour diminuer l’épaisseur des montants du pare-brise, il y a une vitre triangulaire entre le pare-brise et les vitres latérales et donc, au lieu d’avoir deux gros montants, on en a quatre, plus fins. Sur la nouvelle Jazz, c’est encore mieux agencé et on n’a quasiment plus d’angle mort dans le champ de vision. C’est complété par les essuie-glaces qui s’escamotent complètement.

Banquette magique

La Jazz dépasse la NSX par la qualité de vie à bord: cette citadine est pleine de délicates petites attentions, comme une gentille petite geisha qui veut plaire à son beau samouraï ! Tout est fait pour que la voiture soit cosy, accueillante comme une maison: il y a deux boîtes à gants, les portières ont de larges accoudoirs, le volant est réglable en hauteur et profondeur dès le premier niveau de finition, etc. Si vous avez des enfants, vous apprécierez le rétroviseur escamotable grand angle au niveau du plafonnier qui permet aux deux passagers avant (parents) de surveiller parfaitement toute la banquette arrière (enfants), sans se retourner.

Et Honda a eu la bonne idée de conserver la «banquette magique» de l’ancienne Jazz. Le dossier de la banquette peut se rabattre (40-60) pour passer de 300 à 1200 litres de volume de chargement, comme toutes les voitures actuelles, mais ce que la Jazz est la seule du segment à proposer, c’est l’assise de la banquette qui se relève (40-60), ce qui permet de transporter certains objets debout derrière le siège conducteur, comme par exemple, un vélo ou une plante verte.

La suite de nos impression après l’essai !

Honda Jazz hybride (non rechargeable)
Longueur4044 mm
Largeur1694 mm
Hauteur1526 mm
Empattement2517 mm
Garde au sol136 mm
Voie avant1486 mm
Voie arrière1476 mm
Coffre300 litres (1200 litres)
Réservoir40 litres
Poids à vide1300 kg à 1304 kg*
Poids total roulant1710 kg
Moteur essence Euro-6D
type4 cylindres
distribution à chaîne
Alésage73 mm
Course89,5 mm
Cylindrée1498 cc
Taux de compression13,5:1
Puissance72 kW (97 ch)
Couple131 Nm
avec l’électrique
Puissance totale80 kW (109 ch)
Couple total253 Nm
Puissance fiscale5 CV
Transmission et roues
Boîte de vitessesautomatique e-CVT
Pneus185/60/ R 15 ou 185/55 R 16*
Performances
V-max175 km/h
0-100 km/h9,4 sec à 9,5 sec*
CO2102 g/km à 104g/km*
* selon équipement

 # Honda   # Japon   # segment B   # citadine   # monospace   # hybride 

Reproduction interdite (copyright)
Mais vous pouvez PARTAGER sans modération sur :
logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4