Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques > Corée drapeau > Hyundai >

Publié par le 4 février 2012

Hyundai Santa Fe 3e génération

Duel au soleil

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
photo manquante

2000, 2006 et 2012: le Santa Fé se renouvelle à intervalle régulier. La troisième et dernière génération conserve l’excellent turbodiesel à géométrie variable de 197 CV de la version précédente mais évolue esthétiquement, au point de vouloir maintenant concurrencer les premium allemand genre BMW X3 et autre Audi Q5. Une audace qui frise l’insolence!.

photo manquante
photo manquante

Pour ECORE, l’importateur Hyundai (se prononce maintenant "hyundé" et pas "hyundaye"…) le nouveau Santa Fé va permettre de conforter la marque sur le plan mondial, européen et local. Pour rappel, Hyundai est le 5e constructeur mondial, avec 4 millions de véhicules produits en 2011, soit 5% de parts de marché mondial.

photo manquante
photo manquante

Sur le plan local Hyundai ne cesse de progresser: 4,7% de parts de marché en 2009, 5,4% en 2010 et 5,8% en 2011 (1294 VP). L’objectif 2012 est 6,6%, avec l’arrivée, même si c’est en fin d’année, de ce nouveau modèle au nom qui sent bon la Californie (en fait, Santa Fé, c’est au Nouveau Mexique…).

photo manquante
photo manquante

Signe de l’évolution de la marque: lors de son discours de présentation, pas une seule fois, Sylvère Artus (nouveau directeur commercial, qui remplace Arnaud Macheret), n’a employé le terme de "low cost". Pour lui, le nouveau Santa Fé incarne le "modern premium": «Le design n’est plus une affaire de prix. Chez Hyundai, le design est abordable»..

photo manquante
photo manquante

Les 1ère et 2e générations du Santa Fé se sont vendues à 2,56 millions d’exemplaires dans le monde, 350.000 en Europe et 1200 à La Réunion. Cette belle réussite commerciale explique pourquoi Hyundai a conservé ce nom évocateur et n’a pas opté pour l’appellation iX45 par exemple.

photo manquante
photo manquante

La troisième génération du Santa Fé veut positionner la marque plus dans le haut de gamme: la concurrence ce n’est plus le Chevrolet Captiva et le Kia Sorento, c’est maintenant l’Audi Q5 et le BMW X3. Ils n’ont décidément peur de rien ces Coréens!

Publicité sponsor 1 sponsor 2

photo manquante
photo manquante

La troisième génération, c’est la deuxième avec, en plus, un design plus affirmé (on parle de "fluidic sculpture" et de "storm edge") et un équipement encore plus complet..

photo manquante
photo manquante

Le SF III est plus long de 3 cm, plus bas de 3 cm et plus large d’1 cm. Il fait maintenant 4,69 m de long, pour 1,88 m de large et 1,68 m de haut. L’empattement ne bouge pas: 2,70m. On note une surface vitrée plus réduite, surtout à l’arrière. Tout cela lui donne un aspect beaucoup plus massif, complété par l’arrivée de jantes de 18 pouces (finition Grand Large) ou 19 pouces (finition Odyssée).

photo manquante
photo manquante

Les feux avant sont maintenant "Xénon" et à leds à l’arrière . À l’intérieur, l’équipement est toujours aussi complet, avec maintenant en plus un grand écran LCD en finition Odyssée (mais toujours pas de GPS avec une cartographie de La Réunion).

photo manquante
photo manquante

La deuxième rangée de sièges est coulissante. Nous avons particulièrement apprécié la possibilité de régler l’assistance du volant selon les circonstances: très assisté (pour les manoeuvres en ville), normal ou sport (pour privilégier la tenue de cap sur autoroute)..

photo manquante
photo manquante

Au niveau de la sécurité, le SF III a obtenu la note maximale de 5 étoiles à l’Euro NCAP. Il est équipé de tout l’équipement habituel (ABS, ESP, 7 airbags, etc.) avec en prime un TCS (Traction Control System) qui vous empêche de partir en tête à queue lors d’une accélération trop violente sur une surface à faible adhérence.

photo manquante
photo manquante

Autre nouvel élément de sécurité: en cas de collision avec un piéton, le capot moteur se relève pour que sa tête ne heurte pas directement le pare-brise. Seul les premium ont ce type d’équipement..

photo manquante
photo manquante

Sous le capot en revanche, rien de nouveau: l’excellent 4 cylindres de 2,2 litres CRDI (Common Rail Direct Injectiuon) délivre 197 CV à 3800 tours, ce qui est bien suffisant pour emmener le SF III à vive allure avec 7 personnes à bord. Le moteur est équipé au choix d’une boîte manuelle ou d’une boîte automatique, toutes deux à 6 rapports.

photo manquante
photo manquante

On a également le choix entre une version 2 roues motrices (traction avant) ou 4 roues motrices. Le tarif local démarre à 43.900 euros (2WD boîte manuelle finition Grand Large) et va jusqu’à 52.900 euros (4WD boîte automatique finition Odyssée, intérieur cuir intégral), incluant une garantie 3 ans kilométrage illimité (contre 5 ans kilométrage illimité en métropole)..

photo manquante
photo manquante

Européen?

Hyundai Motor, compte six sites de production en dehors de la Corée du Sud: États-Unis, Chine, Inde, Russie, Turquie et République Tchèque. Ce dernier pays fait partie de l’Union européenne depuis le 1er mai 2004. Hyundai produit donc des voitures en Europe, un élément qui s’ajoute aux qualités intrinsèques de ses modèles.

L’usine Tchèque de Hyundai se situe à Novosice, dans le Nord-Est du pays. Hyundai y a investi pour plus d’un milliard d’euros en 2009 et produit 300.000 véhicules par an, essentiellement des i20, ix20 et i30.

 # Hyundai   # Corée 

Pour partager : logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :
Publicité sponsor 3 sponsor 4