Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques >

Publié par Ignace de Witte le 4 décembre 2007

Jeep Compass 2 litres diesel

La Jeep qui crie banzaï

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
photo manquante

Le Japon et la Corée sont les maîtres du jeu en 4x4 urbains, type Rav4, Qashqai et autres Tucson. L’américain Jeep vient jouer les trouble-fête sur ce segment de marché très porteur en Europe avec le Compass, équipé de la première suspension à 4 roues indépendantes de la marque et d’un moteur diesel qui a fait ses preuves chez VW et Audi. Quant au prix, grâce à l’Euro fort face au dollar, il est particulièrement attractif en cette fin d’année et il devrait faire trembler les asiatiques.

Le Jeep Compass est assemblé dans la même usine américaine que le Dodge Caliber, dont il partage la plate-forme, mais avec un look moins break et plus 4x4. La face avant du Compass traduit parfaitement la vocation du véhicule: les phares ronds et la calandre à 7 fentes verticales sont reconnaissables entre 1000, c’est bien une Jeep dont il s’agit. Mais le gros pare-chocs, équipé souvent d’un treuil, est ici remplacé par un bouclier en plastique couleur carrosserie et équipé de phares antibrouillards, ce qui traduit la volonté de proposer un véhicule à vocation moins baroudeur et plus citadin. Le pare-brise a d’ailleurs bien l’inclinaison de celui d’une berline.

photo manquante
photo manquante

Le profil du Compass est moins emblématique de la marque: il n’y a que les découpes d’ailes, trapézoïdales, qui rappellent la légendaire Jeep (celle du débarquement). La poignée de porte arrière est intégrée au montant: une audace esthétique dont le précurseur fut Alfa-Roméo et qui a ses partisans et ses détracteurs.

L’habitabilité intérieure est excellente: on sent que les dimensions ont été calculées sur la carrure de John Wayne plus que de Bruce Lee! Le confort à bord est très bon. Les plastiques de l’habitacle sont en revanche à l’américaine, c’est à dire qu’ils n’ont pas le toucher moelleux d’un tableau de bord de voiture européenne haut de gamme, ils sont plutôt assez rugueux. Mais ils semblent solides et résistants aux griffures.

photo manquante
photo manquante

Jusqu’au 31 décembre, le Jeep Compass est livré d’origine avec le pack confort (volant cuir, système audio 458 Watts, vitres surteintées et régulateur de vitesses) et la peinture métallisée ou noir miroir au prix de la version de base, soit 31.020 euros TTC clés en main pour la version 2 litres diesel, ce qui le met en concurrence directe avec un Tucson par exemple, le prestige de la marque Jeep en plus.

photo manquante
photo manquante

Le volume du coffre est jugé moyen en métropole, où on voyage plus souvent avec des bagages, mais comme à la Réunion, le seul trajet que l’on fait avec des bagages, c’est celui vers Gillot (et ce n’est pas si fréquent que ça dans l’année), le volume du coffre est ici amplement suffisant, d’autant plus que la banquette arrière est rabattable, 1 tiers 2 tiers, très facilement, de même que le siège passager avant, ce qui permet de charger des objets jusqu’à 2,5m de long, comme par exemple un long board.

photo manquante
photo manquante

Pour rappel, le mot Jeep vient de l’abréviation, prononcée à l’américaine, GP, "General Purpose", "bonne à tout faire" en Français. En l’occurence, le Compass est parfait pour déposer les enfants à l’école, se rendre au travail, faire les courses, aller surfer le week-end, ramener un meuble, etc. avec un certain standing, pour ne pas dire un standing certain.

Le Compass est un 4x4 à structure autoporteuse. La suspension est à quatre roues indépendantes (une première pour Jeep) et fait appel à des amortisseurs à gaz, d’où un agrément de volant et un comportement routier très civilisé par rapport aux Jeep à ponts rigides. Le Compass est équipé d’un système d’anti-blocage des roues au freinage (ABS) d’un régulateur électronique de trajectoire (ESP) et d’un système anti-retrournement (ERM).

photo manquante
photo manquante

Le Compass est un 4x4 permanent qui ne l’est pas vraiment… Le système de gestion électronique du couple, appelé Freedom-Drive, répartit le couple entre le train avant et le train arrière en fonction de la motricité, détectée à l’aide de capteurs de patinage, en fonction de l’accélération, détectée par un capteur de vitesse d’enfoncement de la pédale d’accélérateur, et en fonction du braquage des roues, elle aussi détectée par un capteur électronique. On passe ainsi automatiquement d’un mode quasi 2x4 à un mode 4x4 sans aucune intervention, ce qui est un gage de sécurité certain. On peut également passer en mode 4x4 en actionnant manuellement le petit levier chromé situé près du frein à main.

photo manquante
photo manquante

Le Compass n’est pas un 4x4 de franchissement pur et dur comme le Wrangler mais il passe absolument partout là où passent ses concurrents directs , le contraire serait honteux pour une Jeep!, , grâce à une bonne garde au sol, des angles d’attaques corrects et une excellente motricité. Le moteur 2 litres diesel est un régal, et pour cause: c’est celui que l’on retrouve sur la VW ou l’Audi A3. C’est un quatre cylindres 16 soupapes à injection directe, double arbre à cames en tête et culasse aluminium. Le bloc, qui délivre 140 CV grâce à un turbo, est très bien secondé par une boîte manuelle à 6 rapports, dont l’étagement est très bon, et une commande d’embrayage pas trop désagréable à utiliser, même dans les longs embouteillages du week-end, quand on revient des plages de l’Ouest. Nous qui sommes un fervent partisan de la boîte automatique, nous regrettons d’ailleurs qu’elle ne soit pas disponible sur la version diesel mais seulement sur la version essence.

photo manquante
photo manquante

Et comme il faut sauver la planète, signalons que ce 4x4 dégage 177 g de CO2 au km, un taux dont peu de berlines peuvent se vanter et qui permet au Jeep Compass d’échapper à la taxe sur les véhicules polluants (qui démarre à partir de 200 g CO2/km).

 # Jeep   # USA   # segment B-SUV   # SUV medium 

logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4