Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques > anglaises drapeau > Land Rover >

Publié par Ignace de Witte le 4 septembre 2015

Land-Rover Discovery Sport

L’électronique au service du 4x4

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

image
 
image
 

Un 4x4 de franchissement doit pouvoir se tortiller dans tous les sens pour épouser les trous et bosses, grâce a des suspensions souples et à très grand débattement. à l’inverse, une bonne routière doit pouvoir virer bien à plat dans les virages… Le Land Rover Discovery Sport parvient à concilier les deux, grâce à une électronique embarquée très sophistiquée et c’est sans doute le véhicule le plus performant en «tout terrain», quand on y inclut la route et l’autoroute!

image
 
image
 

Land Rover est une marque instantanément associée avec les grands espaces, la savane africaine, le désert, etc. C’est aussi l’inventeur du Range Rover, un 4x4 qui n’a pas peur de se salir dans la boue et qui peut aussi vous emmener à un gala où la tenue de soirée est exigée. Le Discovery Sport est un mini Range Rover; il offre des prestations comparables mais dans un format plus compact et il est plus abordable: à partir de 57.900 euros clef en main (2,2 litres turbo diesel 150 chevaux, boîte manuelle 6 rapports, transmission 4x4). Si nous précisons que c’est un 4x4 c’est parce qu’un 2x4 va arriver très bientôt en concession.

image
 
image
 

La ligne superbe, la finition irréprochable, l’équipement de confort, etc. sautent aux yeux: le Discovery est un véhicule premium. La carrosserie n’est certes pas aussi branchée que celle d’un Evoque, mais le Discovery est beaucoup plus familial, puisqu’il peut transporter 5+2 personnes, la troisième rangée étant constituée de deux strapontins escamotables dans le plancher du coffre.

image
 
image
 

Ces deux dernières places conviennent plus à des enfants qu’à des adultes mais elles sont très confortables, avec des rangements, des portes-gobelets et même des aérateurs de climatisation dédiés avec réglage séparé.

Le Discovery est avant tout une berline luxueuse, confortable et très sûre sur la route, grâce notamment à une batterie d’aides électroniques à la conduite (affichage tête haute, freinage anti-collision, remise en ligne du véhicule en cas de franchissement de ligne, etc.) Il dispose même d’un airbag pour les piétons (il se déploie à l’extérieur du véhicule, au niveau du parebrise et évite au piéton percuté les blessures les plus graves, à la tête).

image
 
image
 

Sur route, le Discovery abat le 0 à 100 km/h en 8,4 secondes et atteint les 188 km/h en vitesse de pointe.

Mais que vaut-il en tout terrain, qui est la marque de fabrique de Land Rover? Grégory Legendre, directeur de Kolors Automobiles, nous a invité à une démonstration sur la partie terre du circuit de la Jamaïque, celle-là même qui est utilisée lors des épreuves de super motard. Comme cela fait un bout de temps que les motos n’avaient pas emprunté ce circuit, et qu’il a pas mal plu les mois précédents, le circuit terre s’est recouvert d’un beau gazon anglais, pour saluer l’arrivée du nouveau Discovery!

image
 
image
 

Nous n’avons pas mis le beau 4x4 tout neuf en position périlleuse comme le font certains trialistes, mais il a été suffisamment sollicité pour nous rendre compte de ses excellentes aptitudes en franchissement. Et surtout, comprendre comment il parvenait à s’en tirer si bien. En effet, à priori, une berline confortable sur la route ne peut pas faire un bon 4x4, en raison de la géométrie de ses trains avant et arrière, de ses suspensions, etc. qui font que les roues n’épousent pas le relief. C’est là que l’électronique sophistiquée mise au point par Land Rover entre en jeu.

image
 
image
 

Si une ou deux roues n’ont plus d’adhérence, voire sont carrément dans le vide, ce qui arrive assez vite compte-tenu du débattement limité des suspensions et la présence de grosses barre anti-roulis, le Discovery continue quand même d’avancer, car la motricité est alors transférée sur les deux ou trois roues qui disposent encore d’un peu d’adhérence. Cette motricité qui pallie le manque d’adhérence, le Discovery la tire de son excellent moteur: un 2,2 litres turbo Diesel qui délivre 150 ou 190 chevaux selon le degré de finition choisie, une puissance relativement moyenne, mais toujours avec un couple important de 568 Nm (pour les deux modèles).

image
 
image
 

Pour que le moteur puisse donner le meilleur de lui-même, il est accouplé à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports ou une boîte automatique d’origine ZF à … 9 rapports! Avec ç:a, le moteur tourne toujours à son régime de couple maximum (1700 tr/min). La transmission Haldex à gestion électronique complète le dispositif et transforme le Discovery en un véritable tracteur agricole, qui ne cale jamais et que rien ne semble pouvoir arrêter!

image
 
image
 

Il est capable d’attaquer des pentes de 45°: aucun autre SUV ne peut l’égaler à ce niveau. En fait, la seule limite au Discovery dans les franchissements difficiles, ce sont les pneus: si vous avez des pneus route, ils avoueront plus vite leur limite par rapport à des pneus tout terrain (à grosses sculpture), le bon compromis étant des pneus mixtes.

image
 
image
 

Nous avons évoqué plus haut l’arrivée d’un 2x4 très bientôt en concession.

Ses aptitudes en franchissement seront forcément moins élevées que celles du 4x4, mais il bénéficie sinon des mêmes caractéristiques importantes en tout terrain que sont la garde au sol (212 mm) , les angles d’attaque, de sortie et ventral (25°, 31° et 21°). Il bénéficie également de protection de soubassement et d’une conception élaborée qui lui permet de traverser des gués de 60 cm, soit jusqu’en haut du pneu, ce qui est intéressant à La Réunion, lors de la saison des pluies.

 # Land-Rover   # Grande-Bretagne   # segment J   # SUV XL 

logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4