Votre page se charge
gif
photo

Vous êtes ici: accueil > marques > anglaises drapeau > Land Rover >

logo

auteurMis en ligne par Ignace de Witte le 4 avril 2017

Range Rover Sport HSE SDV6

Le tapis volant

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

image
 
image
 

Le designer Gerry McGovern lui a donné un look irrésistible à la «Chapeau melon et bottes de cuir». Sa suspension pneumatique pilotée le rend confortable en toutes circonstances, que ce soit sur route, où il vire bien à plat, ou en tout-terrain, où ses roues vont chercher l’adhérence sans que le débattement des suspensions ne soit entravé par les barres antiroulis. Par rapport au Range Rover «full size», le «Sport» est plus léger et plus compact (15cm de moins en longueur) et donc plus vif et agréable en ville.

image
 
image
 

L’avantage de toujours essayer les véhicules sur les mêmes parcours, c’est d’avoir des points de repère, comme ce dos-d’âne que nous prenons systématiquement à 40km/h: le Range Rover l’avale comme un ogre une cacahouète, alors que d’autres voitures trahissent un talonnement des suspensions.

image
 
image
 

Vous me direz que c’est un peu normal pour une marque qui a bâti sa notoriété sur ses extraordinaires capacités de franchissement, mais quand même: amortir à la perfection un véhicule de plus de 2 tonnes à vide (2.128kg), c’est une belle prouesse.

image
 
image
 

Vous noterez au passage que le Sport a subi une cure d’amaigrissement (châssis monocoque 100% en aluminium) qui lui a fait perdre 402kg, il pesait en effet 2.530kg précédemment!

image
 
image
 

Pour la suspension, Land Rover n’a pas lésiné sur les moyens: pneumatique pilotée, ce qui se fait de mieux. En plus, elle est réglable et on peut passer, en roulant, de 213mm de garde au sol à 278mm!

C’est un salon volant sur route et surtout très efficace en tout-terrain. En effet, sur un 4x4 classique, on doit avoir de grosses barres antiroulis pour garantir une bonne tenue de route dans les virages, mais ces barres empêchent ensuite les roues d’aller chercher l’adhérence en tout-terrain.

image
 
image
 

Ici, il n’y a pas de barre antiroulis, cette mission de transmettre le mouvement vertical d’une roue à l’autre sur le même essieu est confiée à des capteurs électroniques qui agissent sur la suspension via un système hydraulique: c’est redoutable d’efficacité!

image
 
image
 

Le Sport est capable de traverser un gué de 85cm, soit de l’eau au-dessus du pneu.

En ville, il est assez vif: le 0 à 100 km/h en 7,6 secondes.

image
 
image
 

Il faut bien quand même lui trouver quelques défauts, sinon nous allons perdre notre crédibilité! Bon, alors, disons que par rapport à un BMW X5 ou un Jaguar F-Pace, le turbodiesel du Range Rover intervient avec un petit délai de retard. Mais cela ne l’empêche pas de tenir des moyennes élevées sur n’importe quel parcours, grâce à la boîte automatique à 8 rapports, ses 292 chevaux et les 600Nm de couple.

image
 
image
 

Si vous en voulez plus, pas de problème: il y a la version SVR (Special Vehicle Racing) avec son V8 de 5 litres de cylindrée qui délivre plus de 500 chevaux! Mais bon, ce n’est pas le même tarif de carte grise non plus… ni les mêmes chiffres de consommation.

image
 
image
 

En tout cas, sur notre petit parcours de référence, le Range Rover Sport s’est montré tellement confortable qu’il mérite largement la palme de la voiture la plus confortable que nous ayons jamais essayée! Et puis, quelle classe!

 # Land-Rover   # Grande-Bretagne drapeau   # segment M   # SUV XXL 

Reproduction interdite (copyright)
Mais vous pouvez PARTAGER sans modération sur :
logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4