Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques > Japon drapeau > Lexus >

Publié par Ignace de Witte le 4 septembre 2009

Lexus RX450 Hybrid

300 chevaux et zéro malus !

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

image
 
image
 

Eh oui, on peut être un gros 4x4 essence 6 cylindres de 3,5 litres de cylindrée et être écolo : c’est la leçon qu’il faut tirer de cet essai. Question confort, le nouveau Lexus RX450H joue dans la cours des Porsche Cayenne, BMW X5 et autres Audi Q7, mais il a une longueur d’avance en ce qui concerne la préservation de l’environnement.

Une bonne cinquantaine de Lexus RX400H roulent déjà à La Réunion et leurs utilisateurs en sont ravis, n’hésitant pas à le comparer à un gros 4x4 Allemand, la conscience tranquille en plus, à cause de la motorisation hybride qui est plus respectueuse de l’environnement. C’est encore plus vrai avec le nouveau RX450H: seulement 148 grammes de CO2/km pour 300 CV, un rapport qu’aucun autre véhicule ne propose. Toyota, dont Lexus est la marque de prestige, a décidément une bonne longueur d’avance sur la concurrence en ce qui concerne la motorisation hybride.

image
 
image
 

Pour les férus de nouvelles technologies, voici comment fonctionne le RX450H: il dispose d’un moteur essence V6 de 3,5 litres placé à l’avant et qui n’entraîne que les roues avant (traction avant). Ce moteur développe la coquette puissance de 249 CV. Il y a également un moteur électrique à l’avant de 167 CV et un deuxième moteur électrique à l’arrière, de 68 CV. Il n’y a aucun arbre de transmission entre l’avant et l’arrière. En fonction de la sollicitation, des conditions d’adhérence, de l’état de charge de la batterie, etc. l’ordinateur met en route, à l’avant, le moteur thermique ou le moteur électrique, et, à l’arrière, le moteur électrique, pour disposer jusqu’à 299 CV de puissance totale.

image
 
image
 

Par exemple, un démarrage normal se fait en mode électrique. Un démarrage musclé se fait en mode électrique + thermique. Le RX450H n’est pas équipé d’une prise de rechargement, c’est le moteur thermique qui recharge les batteries, comme un "groupe électrogène embarqué".

Lors des phases de freinage , l’énergie normalement dissipée sous forme de chaleur, est également récupérée pour alimenter la batterie.

On peut, comme sur une Toyota Prius, rouler quelques minutes en mode électrique seul et à la vitesse maxi de 50 km/h. Au delà, le moteur thermique s’enclenche automatiquement. En fait, tout est automatique sur cette voiture (clim, essuie-glaces, phares, radio RDS, réglage du siège, etc.) et on doit simplement lui indiquer si on veut aller en marche avant (sélecteur de vitesses sur position "D") ou en marche arrière (position "R")! La boîte dispose d’une position "S", permettant de monter ou descendre les 6 rapports d’une petite impulsion sur le sélecteur (mode séquentiel) mais cela répond plus à un argument marketing qu’à un véritable besoin: tout est ici luxe, calme et volupté, les sièges en cuir sont doux et moelleux , et climatisés!, , l’insonorisation de l’habitacle est parfaite et tout incite à rouler "cool".

image
 
image
 

Tout est fait pour vous faciliter la route. Par exemple, lorsqu’on enclenche la marche arrière, les rétroviseurs extérieurs pivotent automatiquement vers le bas, pour que l’on voit bien les bordures de trottoir, l’essuie glace arrière se met automatiquement en marche s’il y a de la pluie et on dispose, en plus des radars de recul, d’une petite caméra placée à l’arrière, dont l’image est restituée sur un petit écran intégré au rétroviseur intérieur.Ceci dit, il faut se méfier: si à l’intérieur de ce cocon on a l’impression de rouler "cool", ce n’est qu’une impression, due à l’extrême confort de l’habitacle et à la qualité de la suspension pneumatique, en réalité, on se déplace vite et il faut bien surveiller le compteur sous peine de franchir, sans s’en rendre compte, les limitations de vitesse. N’oublions pas qu’il y a un V6 essence de 249 CV sous le capots, secondé de 2 moteurs électriques, ce qui rend ce SUV de plus de 2 tonnes capable d’abattre le 0-100km/h en 7,9 secondes!

image
 
image
 

En conclusion: d’autres marques promettent des véhicules hybrides, voire 100% électriques, dans un avenir très très proche. Le Lexus RX450H est lui disponible immédiatement dans les concessions CMM et il bénéficie de toute l’expérience de Toyota, précurseur dans le domaine et dont la technologie est aujourd’hui parfaitement au point. C’est une valeur sûre.

Nouvelle suspension hydropneumatique, avec double triangle arrière et amortisseurs inclinés comme sur une F1, ce qui fait qu’il n’y a pas de passage de suspension dans le coffre, qui gagne ainsi en capacité.

Une caméra arrière permet des manœuvres au mm près. L’image est renvoyée sur un écran intégré au rétroviseur intérieur.

Les deux moteurs électriques fonctionnent sous 650 volts et le compartiment moteur ne dévoile pas grand chose car tout est protégé par des capots plastiques.

La Lexus RX450H n’émet que 148 gr de CO2 au km et c’est une voiture hybride: elle est donc parfaitement en phase avec GERRI et les ambitions d’île verte de la Région. Pourquoi alors cette voiture est-elle sanctionnée par la Région du taux d’octroi de mer maximum, soit 36,5%? Il se murmure même que la Citroën C6 de fonction du président de la Région émet plus de CO2 que la Lexus (175 gr/km contre 148 gr/km) alors qu’elle bénéficie d’un taux d’octroi de mer inférieur! De son côté, l’État fait un effort et la RX450H est exonérée de TVS (taxe sur les véhicules de Société) pendant 2 ans, ce qui est un élément important lors du choix.

 # Lexus   # Japon   # segment M   # SUV XXL 

logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4