Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques > Japon drapeau > Mazda >

Publié par le 4 février 2008

Mazda 2

La nouvelle bombe d’Hiroshima

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
photo manquante

Contrairement à toutes ses concurrentes du segment B, qui prennent du poids à chaque nouvelle version, la nouvelle petite Mazda, construite à Hiroshima, a perdu 100 kilos et elle pèse maintenant moins d’une tonne. Résultat: elle est plus performante et plus économe. En plus, sa toute nouvelle ligne est plus sexy que celle de sa devancière. Elle va forcément exploser dans les ventes!

La sortie de la nouvelle Mazda 2 n’est pas un effet d’annonce mais une vraie nouveauté. Car, pour gagner 100 kilos sur la balance, Mazda ne s’est pas contenté de raccourcir son modèle de 2,5 cm en longueur (4 cm si on supprime le porte plaque minéralogique à l’avant qui est proéminent). La marque d’Hiroshima a développé une nouvelle technologie, à partir de feuilles d’acier à haute limite d’élasticité, qui permettent de construite une coque très rigide sans qu’il soit nécessaire de placer des renforts de tous les côtés.

photo manquante
photo manquante

Par ailleurs, Mazda a fait la chasse aux gaspis, en allégeant tout ce qui été possible d’alléger, jusqu’aux haut-parleurs de portières! Il en résulte une voiture qui est environ 200 kilos plus légère que ses concurrentes (Peugeot 207 ou Renault Clio) et avec un "petit" moteur essence 1500 cc de 106 Cv, elle dispose d’un rapport poids/puissance plus avantageux et offre donc un comportement beaucoup plus joueur. Le rapport poids/puissance avantageux est très bien secondé par une suspension ferme, une direction très précise grâce à son assistance électrique, une boîte de vitesses à 5 rapports, agréable à manipuler grâce à la position haute du levier, et une pédale d’embrayage très légère et à course courte. Si le caractère de cette petite citadine rappelle celui d’une moto, le confort à bord reste très automobile, avec surtout une excellente insonorisation moteur, qui permet de profiter pleinement de l’auto-radio-CD-MP3 d’origine.

Publicité sponsor 1 sponsor 2

photo manquante
photo manquante

L’habitacle est très spacieux, tant à l’avant qu’à l’arrière, avec, d’origine, quatre vitres et les deux rétroviseurs électriques, la climatisation et le volant réglable en hauteur, de même que le siège conducteur. On notera l’astucieuse boîte à gants, dans laquelle on peut glisser un CD, un carnet, etc. sans qu’il soit nécessaire de l’ouvrir. On notera aussi la présence d’un allume-cigares (un équipement en désuétude chez la concurrence) et deux gros cendriers amovibles, en métal léger. Le compteur principal est à fond blanc, rétro éclairé rouge la nuit (très beau). On notera la présence de deux voyants de température moteur: le classique rouge pour indiquer la surchauffe et un bleu pour indiquer que le moteur n’est pas arrivé à température et qu’il faut donc rouler doucement. À la Réunion, le témoin bleu s’éteint au bout de quelques secondes.

photo manquante
photo manquante

Contrairement à certaines voitures japonaises assemblées en Europe, la nouvelle Mazda 2 est entièrement montée au Japon et la finition est absolument irréprochable. En revanche, les plastiques sont plus aux goûts asiatiques qu’européens, à savoir qu’ils sont assez durs au toucher car conçus pour mieux résister à l’ensoleillement et aux fortes températures. À la Réunion, dans une voiture stationnée en plein soleil toutes vitres fermées, la température peut grimper jusqu’à 100° au niveau du tableau de bord, ce qui explique la détérioration rapide de certains intérieurs (tableau de bord et volant en particulier). Ici, rien de cela ne devrait arriver, même après plusieurs années.

photo manquante
photo manquante

Le coffre de la Mazda renferme une roue de secours de type galette, pour des raisons évidente de poids.

La ligne extérieure de la nouvelle Mazda 2 est très fluide et monte de l’avant vers l’arrière, ce qui lui donne une allure dynamique, renforcée par des feux avant et arrière très effilés. La lunette arrière forme une pointe vers le bas, ce qui est original et confère une excellente visibilité lors des créneaux, ce qui rend le radar de parking superflu.

Bénéficiant d’une bonne campagne de communication pour son lancement, la nouvelle Mazda 2 se vend comme des petits pains explique Bertrand Assing, qui a pour objectif d’en commercialiser 300 par an. La SORÉVA n’a pas oublié les inconditionnels du diesel et la version mazoutée de la nouvelle Mazda 2 arrivera au courant du 1er semestre 2008, de même qu’une version 3 portes.

 # Mazda   # Japon   # segment B   # citadine 

Pour partager : logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :
Publicité sponsor 3 sponsor 4