Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques > Allemagne drapeau > Mercedes >

Publié par le 4 avril 2015

Mercedes C300 Bluetec hybride

Plus écolo et moins chère

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
photo manquante

Si les voitures 100% électriques ne suscitent pas encore l’engouement général, les hybrides gagnent sérieusement du terrain, surtout à La Réunion, où leur motorisation propre est synonyme d’octroi de mer allégé et d’exonération de TVS pendant 2 ans. Cette version hybride de la Classe C est moins chère que la même voiture en version Diesel!

photo manquante
photo manquante

Autrefois, on pouvait connaître la cylindrée d’une Mercedes (ou d’une BMW) simplement d’après son appellation commerciale. Par exemple, BMW 520i, faisait référence à une 2 litres à injection, de même qu’une Mercedes 200d faisait référence à un 2 litres Diesel. Malheureusement, pour de basses raisons marketing, il n’y a plus beaucoup de logique dans l’appellation des modèles. Tout ça pour vous dire que cette Mercedes C300 a exactement le même moteur Diesel que la Mercedes C250 sous le capot, c’est-à-dire un 4 cylindres de 2,2 litres de cylindrée développant 150 kW/204 chevaux DIN et 500 Nm de couple.

photo manquante
photo manquante

La seule différence, c’est que le moteur Diesel est ici secondé par un petit moteur électrique de 20 kW/27 chevaux DIN. Il est petit car sa vocation n’est pas de doter cette grosse berline allemande d’une véritable autonomie en mode électrique mais d’intervenir lors des phases de démarrage, de zéro à 35 km/h, là où la consommation instantanée est toujours très importante. Les conducteurs de taxi parisiens l’ont bien compris et ils plébiscitent cette nouvelle Classe C hybride, qui leur permet de diminuer leur budget carburant sans diminuer la qualité de service.

photo manquante
photo manquante

Ainsi devraient également calculer ceux qui roulent beaucoup en ville, c’est-à-dire tout le monde à La Réunion!

Le système hybride complet (moteur+ batterie+ électronique, etc.) augmente le poids à vide de seulement 120 kg (1715 kg au lieu de 1595 kg) et ne fait perdre que 45 litres de capacité du coffre (435 litres au lieu de 480 litres). Il permet en revanche de gagner 0,2 secondes au 0 à 100 km/h (6,4 secondes au lieu de 6,6 secondes) et surtout d’économiser 1 demi-litre au 100 km en consommation.

photo manquante
photo manquante

Par ailleurs, cette Mercedes est dotée d’un système de post-traitement des gaz d’échappement (BlueTec), pour la rendre encore plus écolo.

Les Réunionnais ont une raison supplémentaire d’opter pour cette version hybride: la fiscalité lui fait les yeux doux et elle revient, à l’achat, 5000 euros de moins que la même voiture non hybride (ou si vous préférez, elle vous permet de vous offrir 5000 euros d’options supplémentaires). Car, comme chez tous les constructeurs allemands, ce n’est pas du «prêt à porter» mais du «sur mesure», autrement dit, à son prix de base (54.000 euros), il vous faudra ajouter des options pour qu’elle corresponde à vos besoins personnels.

Publicité sponsor 1 sponsor 2

photo manquante
photo manquante

Et la note grimpe vite: plus de 70.000 euros pour le modèle essayé, qui, il faut le reconnaître était richement doté (peinture métallisée, jantes spéciales en 19 pouces, feux full leds adaptatifs, inserts bois véritable, sièges cuir, GPS avec cartographie de La Réunion, lecture des panneaux de signalisation, etc.)

Vous noterez que cette Mercedes C300 Bluetec Hybride est une voiture dont la différence de prix avec la métropole est très faible, à peine 4000 euros, en raison justement de la fiscalité qui fait les yeux doux aux hybrides.

photo manquante
photo manquante

Mais revenons un instant sur ses capacités électriques, car en ce qui concerne le confort, la tenue de route, etc. on a tout dit en disant que c’est une Mercedes! Son autonomie en mode électrique est très faible comparée à d’autres hybrides: à peine 1 km. Par contre, ce kilomètre en mode électrique, elle peut l’offrir à plusieurs reprises lors d’un même trajet, car la batterie lithium-ion se décharge vite mais elle se recharge aussi très vite. à chaque freinage, on récupère de l’énergie.

photo manquante
photo manquante

Au lieu d’avoir simplement les plaquettes qui frottent sur les disques, le dispositif de freinage enclenche le moteur électrique qui fonctionne alors «à l’envers» et au lieu de consommer de l’électricité, il en produit, comme une dynamo de vélo (en plus gros quand même)! à chaque freinage, on recharge la batterie d’environ 1%!

à cette technologie, il faut ajouter un aérodynamisme très perfectionné, avec même de surprenants obturateurs automatiques de calandre («airpanels»), des pneus à faible indice de frottement et une boite automatique 7G-TRONIC-PLUS, spécialement adapté à cette motorisation hybride, pour maintenir toujours le moteur à son régime optimum. Sans oublier la fonction Stop&Start.

photo manquante
photo manquante

Comme souvent chez Mercedes, le levier de vitesses de cette boîte automatique est un tout petit levier placé à droite du volant.

Cette Mercedes C300 Bluetec Hybride n’est pas à classer dans la catégorie des sportives mais elle impressionne par ses accélérations en mode «boost», qui additionne automatiquement la puissance du moteur électrique et du moteur Diesel quand on enfonce brutalement la pédale d’accélérateur au démarrage.

photo manquante
photo manquante

Un bouton «agility select» permet également de choisir son mode de conduite: eco, confort, sport et personnalisé. En mode sport, le Stop&Start est désactivé. L’«agility select» agit également sur différents réglages, notamment le degré d’assistance de la direction, etc. Cela permet à cette fille de bonne famille, très sobre, de montrer qu’elle n’est pas coincée et qu’elle sait aussi s’amuser!

 # Mercedes   # Allemagne 

Pour partager : logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :
Publicité sponsor 3 sponsor 4