Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > autos > électriques > Japon drapeau > Nissan >

Publié par le 4 avril 2015

Nissan Leaf

L’électrique la plus vendue au monde

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
photo manquante

La Leaf a été commercialisée à partir de 2010 et il y a déjà 165.000 Nissan Leaf qui roulent à travers le monde, dont 36.000 en Europe et 5000 en France. Nous avons eu le privilège d’être le premier journaliste à essayer la première Leaf arrivée à La Réunion, où elle est appelée à connaître un succès commercial mérité, d’autant plus qu’il s’agit là de la nouvelle version, qui offre plus d’autonomie.

photo manquante
photo manquante

C’est sans doute la meilleure voiture électrique sur le marché, avec une technologie fiable (certaines Leaf ont déjà plus de 200.000 km au compteur) et une grande facilité d’emploi. Un signe qui ne trompe pas: de plus en plus d’automobilistes ont une Leaf comme voiture principale. Quant aux économies d’utilisation, elles sont réelles et ont même un effet inattendu: alors que le propriétaire d’une voiture thermique roule en moyenne 11.500 km par an, celui d’une Leaf roule 16.500 km/an en moyenne!

photo manquante
photo manquante

Il y a 10 ans, acheter une voiture hybride était un acte militant. Aujourd’hui, c’est devenu un acte presque banal. Il en sera de même pour les voitures électriques dans quelques années, mais, en attendant, c’est vrai qu’elles suscitent encore quelques inquiétudes, surtout en ce qui concerne l’autonomie, c’est la question numéro 1 de ceux qui viennent s’informer dans le show-room de la SOGECORE. En fait, acheter une voiture électrique implique un changement de comportement: on ne fait pas le plein dans une des 150 stations-services de l’île, mais principalement chez soi, un endroit dont la particularité est qu’on y est très souvent, quasiment tous les jours!

photo manquante
photo manquante

On la branche le soir et le lendemain matin la batterie est chargée à bloc. La SOGECORE dispose également dans ses concessions de bornes de recharge rapide et l’accès à d’autres bornes est à l’étude.

La première génération de Leaf avait une autonomie de 175km, cette deuxième génération dispose de 199 km d’autonomie. évidemment, c’est une autonomie mesurée dans des circonstances particulières et ce chiffre reflète la réalité comme ceux de la consommation de carburant des véhicules thermiques… Rien ne vaut donc un essai «in vivo», c’est à dire dans la vie réelle. Et dans la vie réelle, la Nissan Leaf est capable de faire St-Denis Saint-Pierre aller et retour sans recharger.

photo manquante
photo manquante

L’explication est que la voiture ne consomme rien dans les longues descentes comme il y en a quelques-unes sur la route des Tamarins, mieux, elle récupère de l’énergie, à chaque décélération et à chaque freinage. Les embouteillages ne lui posent aucun problème: elle ne consomme que quand elle roule, à l’arrêt, elle consomme zéro.

Quant à la circulation en ville et sur route, la Leaf s’utilise exactement comme n’importe quelle voiture à boîte automatique: on accélère, on freine, etc.

Publicité sponsor 1 sponsor 2

photo manquante
photo manquante

Même si c’est la toute première fois que l’on roule en électrique, on ne rencontre aucun problème. La seule différence, c’est le silence, un silence incroyable, qui permet notamment d’apprécier la radio en roulant comme dans aucune autre voiture!

photo manquante
photo manquante

En soulevant le capot, on a la surprise de découvrir ce qui ressemble à un moteur thermique, c’est en fait le boitier électronique, qui ressemble à ces capots en plastique dont on habille maintenant les moteurs thermiques. On découvre aussi une bonne vieille batterie 12 volts: elle sert pour les accessoires (essuies-glaces, klaxon, éclairage, etc.)

photo manquante
photo manquante

Le moteur développe 80 kW (109 chevaux) et 254 Nm de couple.

Évidemment, cela reste une voiture familiale, ce n’est pas une sportive (quoique les accélérations en surprendront plus d’un) et si vous augmentez la cadence, les 1474 kg à vide de la Leaf vont se faire sentir, par exemple dans les rond-points pris à grande vitesse. Heureusement, la monte de pneus de bonnes dimensions dès l’entrée de gamme (205/55 R16) et un ESP efficace, permettent de toujours garder la situation sous contrôle.

photo manquante
photo manquante

La Nissan Leaf est donc une excellente voiture familiale, capable d’emmener 5 adultes dans de bonnes conditions.

On s’attendait à un coffre tout riquiqui, à cause des batteries, il n’en est rien: 370 litres (40 litres de plus que la première génération) et la banquette est maintenant rabattable pour atteindre 680 litres de volume de coffre.

photo manquante
photo manquante

Quant au prix, grâce au 6300 euros de bonus écologique offert par le gouvernement (10.000 euros dans le cas où vous mettez une vieille diesel à la casse), à la Région Réunion qui taxe les voitures électriques à 0% d’octroi de mer et à la SOGECORE qui fait un gros effort commercial sur ce modèle auquel elle croit beaucoup, la Leaf est à vous pour 26.200 euros. Son coût d’achat est plus élevé qu’une thermique offrant les mêmes prestations, mais elle se rattrape sur le coût d’utilisation: plus besoin de passer à la pompe!

Dernier argument: la Nissan Leaf est assemblée en Europe, à Sunderland (Grande Bretagne).

Texte & photos ©

 # Nissan   # Japon   # segment C   # électrique 

Pour partager : logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :
Publicité sponsor 3 sponsor 4