Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques > Japon drapeau > Nissan >

Publié par Ignace de Witte le 4 décembre 2007

Nissan Tiida 1,5 litre diesel

Le chaînon manquant

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
 
photo manquante
 

Dans la gamme Nissan importée sur l’île, entre la Note et le Qahsqaï, il y avait comme qui dirait un trou. L’importateur réunionnais, la SOGÉCORE, a décidé de ne pas abandonner ce créneau à la concurrence et vient de décider d’importer la Tiida, en avant-première nationale puisque ce modèle n’est pas importé en métropole. La voiture ne manque pas d’atouts, d’abord son prix (à partir de 19.500 euros TTC en version 1,6 litre essence et 22.600 euros en version 1,5 litre diesel), et ensuite une habitabilité record.

Les monospaces compacts constituent un créneau sur lequel il commence à y avoir du monde: Renault Scénic, Ford C-Max, Hyundaï Trajet, etc. La Sogécore a décidé de prendre sa part de ce marché avec la Tiida, un monospace compact 5 places NISSAN que l’on pourrait appeler "5 places plus" tellement les places arrières sont généreuses une fois l’assise reculée (grâce à des glissières, elle avance ou recule de 24 cm) et les dossiers inclinés en positions "confort". C’est simple, il y a tellement de place à l’arrière que c’est à se demander si Nissan ne va pas proposer une version 7 places d’ici peu, en diminuant juste un peu la banquette arrière pour caser une troisième rangée de sièges à l’arrière!

photo manquante
 
photo manquante
 

Et pour gagner de l’espace en largeur, le réglage du dossier des sièges avant n’est pas du côté portière mais du côté tunnel central. Cela a l’avantage, accessoirement, que le conducteur peut ainsi basculer le siège de la passagère plus facilement!

Le bruit de fermeture des portières a été savamment étudié , "marketé" disent les pros, , ce qui est rare pour un véhicule de cette catégorie. Cela donne le ton: la Tiida (qui veut dire marée en perpétuel mouvement en japonais) veut en offrir plus que la concurrence. Cela se vérifie par l’équipement ultra-complet dès le modèle entrée de gamme, comprenant notamment quatre vitres électriques, une banquette arrière fractionnable et qui peut s’avancer ou reculer pour moduler la capacité du coffre, la clim, le volant réglable en hauteur, les rétros électriques, le kit bluetooth, etc.

photo manquante
 
photo manquante
 

La hauteur du véhicule est assez importante, ce qui permet une bonne vision de la circulation, comme dans un 4x4, et la hauteur sous plafond est également importante, ce qui participe à l’habitabilité, remarquable, certainement la meilleure de la catégorie. C’est un des atouts majeurs de la Tiida.Le moteur du modèle essayé est le 1,5 litre diesel qui équipe le Qashqaï. Il délivre 106 Cv et il est secondé par une boîte de vitesses à 6 rapports, dont le maniement est très agréable mais dont l’étagement est, à notre humble avis, un peu long pour la Réunion où on a rarement l’occasion de faire de l’autoroute… En tous cas, le moteur emmène à bonne allure les 1785 kg de la voiture, même sur les petites routes sinueuses de notre île, comme par exemple la route du Maïdo, où il faudra juste parfois rétrograder en 1ère pour passer certains lacets. La direction est précise et les suspensions excellentes, même lorsque le véhicule est chargé avec la famille et tout le nécessaire pour le picnic familiale du week-end.

Mais la principale qualité de la Tiida est son prix de vente particulièrement attractif: 19.500 euros en version 1,6 litre essence 114 CV et 22.600 euros en version 1,5 litre diesel 106 CV. La concurrence à des soucis à se faire! Évidemment, à ce prix là, on n’a pas fait appel à Pininfarina pour la carrosserie et la ligne de la Tiida n’est pas très originale. Heureusement, les boucliers, les rétros, etc. sont peints couleur carrosserie. L’intérieur également est lui aussi plus dans le registre sobre que flamboyant, mais rien ne manque et tout est très fonctionnel.

En tous cas, c’est assez audacieux de la part de la Sogécore d’importer à la Réunion une voiture qui ne l’est pas en métropole. Mais n’est ce pas l’audace qui caractérise les grands chefs d’entreprises?

 # Nissan   # Japon 

logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4