Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques > françaises drapeau > Peugeot >

Publié par le 4 septembre 2016

Peugeot 2008

Restylage réussi

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
photo manquante

Le segment B SUV* (SUV compacts) est le plus dynamique du marché automobile (fois 5 en 3 ans) et c’est une question de vie ou de mort pour les constructeurs de proposer là le bon produit, au juste prix. à La Réunion, le segment est dominé par deux modèles qui réalisent 60% des ventes. Peugeot a présenté au dernier salon de Genève son 2008 restylé et il est arrivé à La Réunion, bien décidé à capturer du losange!

photo manquante
photo manquante

Selon Marc Bergerretti, directeur général Peugeot Réunion, le groupe Caillé poursuit sa convalescence: la 5e échéance de son plan d’apurement vient d’être honorée. Les 5 autres ne devraient pas poser de problème: Peugeot a augmenté son chiffre d’affaires de 5% en 2015 et de 15% sur le premier semestre 2016, grâce à un premier trimestre exceptionnel.

photo manquante
photo manquante

Le nouveau 2008 est une pièce maîtresse de la stratégie de redressement du groupe. Et c’est un bon produit. Tout d’abord, c’est un SUV, c’est à dire le type de véhicule qui se vend le mieux à La Réunion, en raison d’un look à mi-chemin entre un break et un 4x4, ce que l’on appelle un «crossover».

photo manquante
photo manquante

Extérieurement le véhicule est plaisant: la face avant est en rupture avec les 206-207 et leur calandre en forme de sourire de plus en plus large. Peugeot est revenu à un style plus sobre et qui vieillira mieux. En finition GT-Line, la voiture comporte des barres de toit, des arches en plastiques de protection au niveau des passages de roues, un sabot avant, etc. qui lui donnent un petit air de baroudeur, au point que l’on se demande presque si ce n’est pas un 4x4.

photo manquante
photo manquante

Eh non, c’est un simple 2x4 (traction avant) mais avec il est vrai une garde au sol correcte (16 cm) et surtout un système électronique «grip control», sensé améliorer la motricité sur les revêtements meubles (gravillons, sable, terre) ou tout simplement sur chaussée mouillée.

Techniquement, il s’agit d’un antipatinage (ESP) amélioré, avec 5 modes d’adhérence, associé à des pneus à profil mixte M&S (mud and snow).

Connaissez-vous nos amis ? sponsor 1 sponsor 2

photo manquante
photo manquante

L’intérieur se caractérise par le i-cockpit, avec son bloc compteur positionné haut et que l’on regarde par dessus le volant (qui du coup peut être tout petit). Cela ne pose aucun problème lors des manœuvres, puisque la direction a une assistance électrique. Le i-cockpit évite aussi les systèmes «vision haute» qui se reflètent sur le pare-brise, toujours problématiques sous les tropiques en raison du fort ensoleillement. Le petit diamètre du volant donne également l’agréable impression que le tableau de bord est plus grand!

photo manquante
photo manquante

L’écran multimédia au centre de la planche de bord peut se synchroniser avec un iPhone ou un smartphone fonctionnant sous Androïd via Apple Carplay ou MirrorLink. Pour ceux qui n’ont pas suivi de cours dans une bonne auto-école, Peugeot propose l’option «park Assist»!

photo manquante
photo manquante

Et pour les distraits, Peugeot propose l’ «Active City Brake», un système de freinage automatique urbain.

Et puisque l’on parle de freinage, saluons Peugeot, qui n’a pas cédé aux sirènes du frein à main électrique et a conservé un vrai levier, que l’on tire et qui inspire confiance, avec simplement une poignée "aviation" un peu plus originale.

photo manquante
photo manquante

La Peugeot 2008 est, à notre humble point de vue, un bon exemple d’ingénierie automobile car le maître mot est la maîtrise du poids: à partir de 1045 kg (82 chevaux essence) et 1200 kg pour la plus lourde (120 chevaux diesel), soit environ 150 kg de moins que la concurrence!

Nous avons pour notre part essayé le trois cylindres 1,2 litre essence «Puretech» de 110 chevaux, avec la nouvelle boîte automatique EAT6: très agréable à conduire (forcément, c’est une Peugeot), pas sautillant sur les bosses malgré le poids plume, freinant bien. Le turbo lui donne le punch qui manquait à l’ancienne génération. Le seul bémol concerne l’insonorisation, que nous noterions 8/10 et pas 10/10.

photo manquante
photo manquante

Mais, dans l’ensemble, le 2008 a toutes les qualités requises pour que Peugeot reste leader sur le segment B SUV à La Réunion jusqu’à la fin de l’année.

Peugeot 2008: à partir de 22.100 euros clef en main (essence 82 chevaux, clim manuelle), prix du modèle essayé 28.400 euros (essence 110 chevaux, boîte automatique, finition GT Line, GPS, etc.)

*: SUV = Sport Utility Vehicle = Véhicule Utilitaire Sportif.

Texte & photos ©

Cliquez sur le logo pour lire d’autres articles sur la marque
Pour partager : logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :
Connaissez-vous nos amis ? sponsor 3 sponsor 4
facebook
www.vroum.info est plus complet et
s’affiche mieux sur un ordinateur