Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques > France drapeau > Peugeot >

Publié par Ignace de Witte le

Peugeot 108 1.0 VTi

Dépêchez-vous si vous en voulez une

Peugeot a déjà stoppé en avril la production de la version 3 portes de sa 108 et la version 5 portes sera elle stoppée en décembre 2021. Citroën fait la même chose avec sa C1, sœur jumelle de la 108. De la triplette fabriquée dans l’usine TPCA (Toyota Peugeot Citroën Automobile) de Kolin (République tchèque), il ne restera donc bientôt plus que la Toyota Aygo. Car le constructeur japonais n’a lui pas l’intention de se retirer du segment A (micro-citadines). Il a d’ailleurs déjà racheté les parts de PSA dans l’usine tchèque, rebaptisée pour le coup TMMCZ (Toyota Motor Manufacturing Czech Republic) et la prochaine génération d’Aygo est déjà dans les tuyaux.

Environ 200.000 unités de la triplette Peugeot 108, Citroën C1 et Toyota Aygo sont sortis de l’usine tchèque, avec de nombreux éléments partagés (par exemple le hayon-vitre) mais avec chacune de quoi se différencier visuellement des deux autres. La Peugeot 108 est une lionne, comme l’indiquent les griffes sur les feux arrières et la face avant qui est elle aussi tout de suite identifiable Peugeot.

La Peugeot 108 de notre essai est équipé du petit 3 cylindres essence de 998 cc, à 4 soupapes par cylindre, qui développe 72 ch (53 kW), 93 Nm de couple et n’émet que 118 gr de CO2. C’est du reste la seule motorisation encore disponible. La boîte manuelle à 5 rapports gratte un petit peu quand elle est neuve mais, en revanche, la pédale d’embrayage réclame zéro effort, ce qui est appréciable quand on est dans les embouteillages. La voiture ne pesant que 848 kg à vide, la voiture est vive en ville, surtout si on est seul à bord. Le 0-100 km/h est accompli en 12,6 secondes.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 

Les sièges avant, à appuie-tête intégré, sont vraiment très confortables et n’:ont rien à envier aux voitures de segments supérieurs. Le volant est réglable en hauteur, de même que le siège conducteur. Autre élément de confort: l’insonorisation, qui est excellente. Visuellement, la tôle apparente au niveau des portières avant n’est pas gênante, c’est même plutôt original.

Conformément à sa vocation citadine, elle est équipée d’une excellente caméra de recul, avec écran de 7 pouces. Par contre, il n’y a pas de radar qui fait bip. Mais la caméra permet de voir, par exemple, un plot qui échappe aux rétroviseurs (et au radar).

Le volume du coffre (196 litres) est cohérent avec sa carte grise 4 places: vous n’y caserait pas les valises de 5 personnes mais le contenu de votre caddy de supermarché devrait rentrer. Sinon, le dossier de la banquette arrière se rabat, en deux parties, ce qui permet d’avoir jusqu’à 780 litres de volume de chargement. Mais cela reste une petite citadine et pas un camion de déménagement !

L’habitabilité et le confort sont bons aux places avant, à l’arrière, c’est moins flagrant. Par exemple, les passagers arrières ne bénéficient pas de vitres qui descendent, mais qui s’entrouvent. Pour les enfants, ce n’est pas trop gênant, c’est même mieux.

C’est une micro-citadine mais qui n’a pas peur de la route, d’ailleurs, elles est équipée d’un régulateur de vitesse. Sur la 4 voies, en respectant les limitations de vitesse, on en a encore sous la pédale s’il faut effectuer un dépassement, quitte à descendre un rapport, car la 5e tire assez long. La voiture est légère (848 kg à vide) mais reste très stable, même lors du dépassement d’un gros poids lourd.

La tenue de route sur les départementales des hauts est excellente, surtout avec les roues de 15 pouces chaussées de pneus XL (extra load, c’est-à-dire à flancs plus rigides).

La consommation est faible: 4,8 litres de SP95 aux 100 km (WLTP), qui peuvent aller jusqu’à 6,5 litres dans les embouteillages de La Réunion avec la clim, comme lors de notre essai !

En résumé: vive le segment A (micro-citadines), leur légèreté n’est pas que sur la balance (848 kg à vide pour la 108), elle est aussi psychologique, on sent qu’elle roule facilement, sans effort, et du coup, on roule joyeux. Si elle vous tente, ne tardez pas. À partir de 15.900 €.

Peugeot 108
Longueur3475 mm
Largeur1615 mm
Hauteur1460 mm
Empattement2340 mm
Poids à vide840 kg
Réservoir35 litres
Coffre196 à 780 litres
Nb de places4
Moteur
Typeessence 1.0 VTi
Nb de cylindres3
Alésage71 mm
Course84 mm
Cylindrée998 cc
Nb de soupapes12
Puissance72 ch (53 kW)
Couple93 Nm
BoîteManuelle 5 rapports

 # Peugeot   # segment A   # micro citadine 

logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4