Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques > françaises drapeau > Renault >

Publié par le 4 septembre 2009

Renault Mégane III 105 HDI boîte 6

Vocation sportive

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
photo manquante

C’est un vrai coupé sportif et pas simplement la version trois portes de la berline, avec les avantages et les inconvénients que cela sous-entend. Le nouveau coupé Mégane a tout pour devenir un best-seller.

D’un point de vue esthétique, la Mégane génération III et aussi différente de la génération II que celle-ci l’était de la 1ère génération. En fait, Renault commercialise ni plus ni moins le concept-car présenté au salon de Genève l’an dernier! Le design est tourné vers l’avenir. La face avant affiche un caractère très sportif, avec une grande entrée d’air et deux larges écopes latérales façon aluminium satiné du plus bel effet. Mais c’est bien entendu la partie arrière de la carrosserie qui attire le plus le regard des passants: aussi originale que sa devancière mais encore plus sculpturale! La surface vitrée de cette nouvelle Mégane est réduite, ce qui donne à la voiture un côté massif, solide.

photo manquante
photo manquante

Forcément, revers de la médaille de cette carrosserie de coupé sportif: l’accès au coffre arrière est moins aisé que sur la berline, de même que la visibilité pour les passagers arrières est limitée. Bref: on a bien affaire à un coupé sportif, avec les petits défauts inhérents à ce genre de véhicule mais qu’on lui pardonne volontiers si on l’a choisi en connaissance de cause. Ceci dit, ce n’est pas un véhicule exclusif comme une Porsche par exemple et la capacité du coffre de la Ménage coupé est importante et l’habitabilité aux places arrières est excellente, même pour de grands gabarits, ce qui est loin d’être le cas d’une 911!

Connaissez-vous nos amis ? sponsor 1 sponsor 2

photo manquante
photo manquante

Les portes du coupé sont plus larges que celles de la berline et l’accessibilité aux places arrières en est facilité, d’autant plus que la manette sur le siège avant est simple d’emploi. On notera que les portes du coupé sont également équipées en dessous d’une patte, qui vient s’arrimer au seuil de porte et renforcer ainsi la rigidité en cas de choc latéral, exactement comme sur, parc exemple, le coupé Volkswagen Sciroco.

photo manquante
photo manquante

La motorisation de notre modèle d’essai était un HDI 105 CV, accouplé à une boîte manuelle à 6 rapports. C’est, à notre humble avis, le meilleur compromis entre performances et économies. La boîte 6, dont le maniement est précis, permet d’être toujours dans la plage de régime de couple maxi et d’avoir d’excellentes reprises. La tenue de route est excellente, grâce à une direction précise et une suspension rabaissée et durcie par rapport à la berline (moins de débattement).

Là encore, il faut savoir ce qu’on veut: la suspension du coupé est un peu plus "sèche" que sur la berline, donc un peu moins confortable sur chaussée dégradée, mais elle tient mieux la route. Renault a pris le parti d’équiper d’origine son coupé sport avec une suspension rabaissée conforme avec sa vocation sportive, au lieu de fournir une suspension certes confortable de la berline mais que les propriétaires de coupé auraient vite fait de changer contre des Koni, Bilstein ou KYB adaptables, combinés avec des ressorts courts type Eibach. Ce parti pris explique que le coupé Mégane soit légèrement plus cher que la berline.

photo manquante
photo manquante

En revanche, aucun arbitrage en ce qui concerne la sécurité: le coupé partage avec la berline l’ABS avec assistance au freinage d’urgence, 6 airbags (frontaux, latéraux et rideaux), l’Aide au Freinage d’Urgence (AFU) et l’ESC (l’ESP de Renault).

Aucun arbitrage non plus en ce qui concerne les équipements de confort: clim bi-zone, banquette arrière rabattable 1 tiers/2 tiers, radio CD équipé de prises MP3 et kit bluetooth avec commandes au volant, régulateur et limiteur de vitesse, siège conducteur réglable en hauteur, volant réglable en hauteur et profondeur, vitres teintées, rétroviseurs couleur carrosserie avec rappel de clignotants intégrés, etc.

photo manquante

En résumé: Renault a fait des progrès en finition et qualité des matériaux, le look de ce coupé est superbe et il s’agit là, à n’en pas douter, d’un futur best-seller, d’autant plus que Renault Réunion surveille de près son positionnement prix. En effet, le prix du modèle de base (coupé 1,5 litre DCI 85 CV expression BVM 5) est normalement de 24.600 euros mais Renault le commercialise en ce moment à 20.600 euros, avec un "pack relax" (garantie étendue à 4 ans ou 80.000 km) et, à ce prix, là, il n’y a pas beaucoup de concurrence.Prix du modèle essayé (HDI 105 CV, BVM 6 et peinture métallisée): 26.200 euros.

Le coupé Mégane dispose d’un bloc compteur analogique pour le compte-tours et digital pour la vitesse.

Une petite trappe est aménagée dans le plancher, de chaque côté, pour y substituer à la vue des passants de menus objets et ainsi éviter de tenter le diable.

le capot moteur se soulève tout seul grâce à un vérin: plus classe qu’une simple baguette qu’il faut accrocher!

Texte & photos ©

Cliquez sur ce logo pour retrouver tous nos articles sur la marque
Ça vous plaît? N’hésitez pas à le partager : logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :
Connaissez-vous nos amis ? sponsor 3 sponsor 4
facebook
www.vroum.info est plus complet et
s’affiche mieux sur un ordinateur