Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

Vous êtes ici: accueil > marques > autos > japonaises drapeau > Suzuki >

Publié par le 4 décembre 2017

Suzuki Swift

Vive comme l’éclair

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante photo manquante

Sa puissance est comparable aux grosses motos de la marque. Son poids est de 850kg à vide, soit 12 kg de moins que la génération précédente. Son rapport poids/puissance est donc forcément plus avantageux. En plus, un petit moteur électrique lui donne un coup de boost quand il faut.

photo manquante photo manquante

Vous est-il déjà arrivé d’être distrait(e) et d’actionner le démarreur alors que votre voiture est en 1ère et que vous n’avez pas débrayé? La voiture fait un bond en avant! Car un démarreur est ni plus ni moins qu’un moteur électrique, d’environ 3 chevaux et 50Nm de couple, qui sert à lancer le moteur thermique.

photo manquante photo manquante

Un ingénieur moins bête que les autres a imaginé qu’on pouvait utiliser la puissance et le couple du démarreur pour donner un petit coup de boost lors des accélérations. C’est une petite batterie lithium-ion 12 volts placée sous le siège du conducteur qui l’alimente alors.

photo manquante photo manquante

Et puisque l’alternateur est lui aussi un moteur électrique, notre ingénieux ingénieur a eu l’idée de fusionner le démarreur et l’alternateur en un seul équipement: un alterno-démarreur.

Fin du fin, lorsque vous appuyez sur la pédale de frein, le système récupère cette énergie cinétique, la transforme en électricité et recharge ainsi la petite batterie!

photo manquante photo manquante

Pour fluidifier l’intervention de cet alterno-démarreur, il est relié au moteur par une courroie et non par un pignon qui attaque une roue dentée.

C’est tellement intelligent qu’on se demande bien pourquoi ce système «micro-hybride» (baptisé SHVS par le constructeur japonais, pour Smart Hybrid Vehicule by Suzuki) n’existe pas sur toutes les voitures! Grâce à l’électronique, le fonctionnement est totalement transparent, on ne se rend compte de rien sinon que cette Swift est vive, agréable à conduire et qu’elle consomme très peu.

Merci de visiter nos sponsors: sponsor 1 sponsor 2
photo manquante photo manquante

Pour notre essai, nous avions la version 1.2 Dualjet qui, comme son nom l’indique, possède un double système d’injection. C’est un 4 cylindres atmosphérique, alors que la version 1.0 Boosterjet est un 3 cylindres turbo. Il délivre 90 chevaux et 120Nm de couple. Grâce au poids plume du véhicule (840kg à vide) et une boîte de vitesses à 5 rapports, elle est très vive et agréable à conduire.

photo manquante photo manquante

Si la motorisation est étonnante et innovante, le design de la carrosserie est plus consensuel: c’est l’avis quasi général lors de sa présentation au public au cours du dernier salon de Genève. En outre, elle n’existe plus qu’en version 5 portes, les portières arrière ayant une poignée camouflée dans le montant de la vitre pour lui donnez des faux airs de coupé.

photo manquante photo manquante

Ses dimensions sont citadines: 3m84 de long, 1m74 de large et 1,50 de haut. Elle est plus courte de 1cm par rapport à l’ancienne génération, mais l’empattement est plus long de 2cm (2m45) et elle est surtout plus large de 4cm, au bénéfice de l’espace intérieur. Ce n’est pas un monospace, mais on y case 5 adultes très confortablement.

photo manquante photo manquante

L’habitacle est sobre, mais l’équipement technologique très complet, voire trop. Par exemple, le système d’alerte anticollision fonctionne trop bien et, comme il n’est pas réglable en sensibilité, pour ne plus entendre l’alerte retentir toutes les 10 secondes en ville, la plupart des essayeurs l’ont tout simplement déconnecté (appuie long sur le bouton au tableau de bord), pour le rallumer une fois sorti de la ville.

photo manquante photo manquante

On notera que tout est nouveau sur la Swift, mais qu’elle a su conserver le châssis joueur qui fait que c’est une des voitures utilisées par les écoles de pilotage sur le Nürburgring!

Ses pneus accrocheurs et de bonnes dimensions (185/55R16) permettent de s’amuser. Le freinage est à la hauteur (aidé par la récupération de l’énergie de l’alterno-démarreur) et la direction est précise.

À noter qu’une boîte automatique à 6 rapports sera proposée bientôt, mais qu’elle supprime le si intelligent système micro-hybride.

Texte & photos ©


Cet article vous plaît? N’hésitez pas à le partager :
logo facebook logo email logo linkedin

Ne manquez plus rien de l’actualité automobile à La Réunion en vous abonnant à notre page Facebook :  f 

Sites officiels de la marque :
Merci de visiter nos sponsors: sponsor 3 sponsor 4