Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques > Japon drapeau > Toyota >

Publié par le 4 avril 2013

Toyota Rav4 relooké et remotorisé

La nouvelle référence

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
photo manquante

Sur le segment des SUV, où se côtoient aujourd’hui des BMW X5, des Dacia Duster et autres Nissan Juke, le Toyota Rav4 fait toujours figure de référence, avec 4 millions d’exemplaires vendus dans le monde, dont 1,2 million en Europe et environ 3000 à La Réunion. La dernière version enfonce le clou.

photo manquante
photo manquante

Le 4Rav 4 fête ses 20 ans et il est à l’apogée de sa gloire, avec une notoriété exceptionnelle. Mais voilà, de petits jeunes aux dents longues commencent à venir lui mordiller les mollets et lui piquent des parts de marché.

photo manquante
photo manquante

De 298 Rav 4 commercialisés à La Réunion en 2006, on est passé à seulement 38 en 2012, alors que le segment progresse toujours, au point d’avoir doublé de volume: 1678 SUV vendus à La Réunion en 2006, 3460 en 2012. La crise est donc loin de tout expliquer, il y a aussi incontestablement le vieillissement du produit.

photo manquante
photo manquante

Toyota a donc décidé de remettre les pendules à l’heure et dévoile son nouveau Rav 4, sensé redevenir LA référence du segment.

photo manquante
photo manquante

Première petite déception: la version trois portes ne revient pas. Il parait que c’était une spécificité, pour ne pas dire une anomalie du marché réunionnais. Nulle part ailleurs en effet le Rav 4 trois portes n’a eu autant de succès qu’à La réunion, où il représentait 30% des ventes. Il faudra donc «faire avec»la seule et unique version 5 portes. Sinon, à part, çà le nouveau Rav4, c’est rien que du bonheur!

Publicité sponsor 1 sponsor 2
photo manquante
photo manquante

Il adopte un look plus sage… à moins que ce soit la concurrence qui ait entretemps adopté un look plus agressif!

photo manquante
photo manquante

Le Rav 4 poursuit sa route, au propre comme au figuré: son évolution est destinée à le rendre encore plus confortable sur route et depuis 2010 il est même proposé en version 2 roues motrices. Il apparaît en effet que la clientèle SUV ne met quasiment jamais les roues en dehors du bitume. Mais, à notre humble avis, un Rav4, ce doit être un 4x4.

photo manquante
photo manquante

Le nouveau Rav4 offre le confort d’une berline, d’une vraie routière, tout en gardant quand même l’esprit Rav4 qui a fait son succès. La caisse est plus basse de 3 cm et plus large de 3 cm.

photo manquante
photo manquante

Pour renforcer son aspect massif, la surface vitrée a été réduite. Le Rav4 est aussi plus long de 12,5cm, pour atteindre 4,57m, au bénéfice de l’habitabilité, notamment aux places arrières.

photo manquante
photo manquante

Les SUV, on les attend au tournant, au sens propre! Le Rav 4 a l’avantage de l’expérience et son électronique embarquée fait merveille, plaçant 100% du couple sur l’essieu avant quand les conditions d’adhérence sont optimales et en répartissant le couple jusqu’à 50-50 entre les deux essieux quand ça glisse, le tout sans aucune intervention humaine, tout étant automatique et instantané. Plusieurs paramètres sont pris en compte, pas seulement l’adhérence, mais notamment l’angle de braquage du volant, la vitesse, etc.

photo manquante
photo manquante

L’ABS, l’ESP et la répartition du couple entre les essieux forment en fait un tout parfaitement homogène sur ce véhicule, ce qui le rend particulièrement stable en toutes circonstances, comme nous avons pu le vérifier du côté de Bagatelle. Sans oublier l’aide au démarrage en côte et l’aide en descente, de série. Ce sont là les fondamentaux qui font qu’un Rav 4 est un Rav 4, c’est à dire un véhicule abouti, sans surprise.

photo manquante
photo manquante

Après, c’est de l’équipement: le hayon dont l’ouverture est paramétrable en hauteur (pratique quand on se gare dans un sous-sol au plafond un peu bas), les roues de 17 pouces dès le premier niveau de finition, l’indicateur de pression des pneus ou encore l’avertisseur de sortie de file. C’est sympa mais cela reste accessoire, là où le Rav4 fait la différence avec la concurrence, c’est quand même sur ce qui se voit moins mais se ressent: on se sent en sécurité à son volant et on sait qu’un Toyota c’est du solide. Cette dernière version devrait donc confirmer le Rav4 comme référence du segment SUV.

photo manquante
photo manquante

Évidemment, cette notoriété se paie: à partir de 37.910 € (version 2x4) et jusqu’à 49.130 € en version 4x4 full option. La CMM prévoit d’en commercialiser une petite centaine par an, toutes versions confondues.Photos: port de Sainte-Marie

 # Toyota   # Japon   # segment C-SUV   # SUV grand 

Pour partager : logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :
Publicité sponsor 3 sponsor 4