Votre page se charge
gif
photo

Vous êtes ici: accueil > marques > Allemagne drapeau > Volkswagen >

logo

auteurMis en ligne par Ignace de Witte le

Volkswagen Polo VI GTI R5

Vainqueur du Tour Auto 2022

La Polo de 6ème génération a été lancée à La Réunion en 2018, avec un immense succès commercial puisqu’elle représente plus de 40% des ventes de la marque dans l’île. La version GTI R5 transforme la berline 5 places familiale en bête de rallye, avec notamment une victoire en 2022 au 53e Tour Auto de La Réunion aux mains de Thierry Law-Long.

Thierry Law-Long a remporté son 3e Tour Auto au volant d’une Volkswagen Polo GTI R5, plus précisément le châssis n° 70, une voiture qui appartenait précédemment à BMA (société belge de location de voitures de rallye) avant d’être rachetée par PVI Racing (Patrick Vincenti, à Nogent-sur-Oise).

Thierry Law-Long dans la spéciale de ND de La Paix

La Polo GTI R5 remplace depuis 2018 la Polo R WRC, Volkswagen ayant fait le choix de se retirer du World Rally Championship, après 4 titres mondiaux quand même, pour se consacrer au World Rally Championship-2, plus accessible. La Polo GTI R5 a été spécialement développée pour ce championnat en partenariat avec Škoda, qui fait partie du groupe VW et qui possède déjà dans sa gamme une R5, la Fabia, que Thierry Law-Long connaît d’ailleurs fort bien, puisque c’est à son volant qu’il participait au championnat de La Réunion depuis 2018 et qu’il a remporté ses 2 premiers Tour Auto (2018 et 2021) !

PVI Racing aurait revendu sa Škoda R5 châssis n°173 pour acquérir cette Polo GTI R5 châssis n°70 (source: www.ewrc-results.com). Vous allez évidemment demander le prix: la réponse est plus bas dans l’article !

Photos © vroum.info
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

image
 
image
 
image
 
image
 
image
Michelin 235/40 R18 91H
image
 
image
 
image
 
image
 

La GTI R5 est basée sur la Polo de 6e génération, version GTI hatchback (c’est-à-dire 5 portes). Si on reconnaît la forme générale, elle est quand même très différente. Tout d’abord, le 2 litre turbo de 200 ch et 320 Nm de la GTI homologuée pour la route cède la place à un 1,6 litre turbo qui développe 272 ch et 400 Nm. Ensuite, la R5 est une 4 roues motrices, pas une traction avant, et la boîte automatique à 6 rapports est abandonnée pour une boîte séquentielle spéciale rallye à 5 rapports. Enfin, la voiture est allégée, dans les limites imposées par la législation, et elle pèse 1230 kg, soit 125 kg de moins que la GTI. Son rapport poids/puissance avantageux et sa transmission intégrale lui permettent de passer de 0 à 100 km/h en 4,1 secondes, contre 6,7 secondes pour la Polo GTI.

Les voitures sont assemblées à la main dans l’usine VW de Hanover, au rythme d’une par semaine, utilisant quelques pièces de la voiture d’origine, parce que c’est une obligation de la FIA pour cette catégorie et aussi parce que la FIA impose un prix maximum : 190.000 €. Cette contrainte budgétaire oblige le constructeur à faire des choix. Par exemple, les ailes larges ne sont pas en carbone mais en plastique.

Le championnat mondial se dispute sur asphalte et sur terre et la voiture peut s’adapter aux deux terrains de jeu, et pas seulement au niveau des roues (15 pouces sur terre et 18 pouces sur asphalte) mais au niveau de tous les réglages moteur et suspension. Le Tour Auto se dispute entièrement sur asphalte.

image
 
image
 
image
 

 # Volkswagen   # Allemagne drapeau   # rallye   # Tour Auto 

Reproduction interdite (copyright)
Mais vous pouvez PARTAGER sans modération sur :
logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4