Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > électriques > marques > Keeway

Publié par Ignace de Witte le 4 février 2012

Keeway Silverblade 125 cc

Pour hommes d’affaires pressés

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

image
 
image
 

Marre des embouteillages? Le deux roues motorisé est LA solution! Encore faut-il trouver un engin qui ne fasse pas mobylette "bleue" de papy, ni un machin trop bariolé de "djeuns", un cadre ou un chef d’entreprise a une image à respecter! Le choix n’est pas si large. Et si, en plus, vous êtes attentif au rapport qualité/prix, alors le Silverblade de Keeway est fait pour vous. Par ailleurs, c’est un des rares scooters 125c du marché à bénéficier de l’EFI (Electronic Fuel Injection).

image
 
image
 

Les photos parlent d’elles-mêmes: le Silverblade est à la fois élégant et discret, surtout dans la version anthracite mat de notre modèle d’essai, aimablement prêté par Run Distrib sarl. Vous pouvez sans problème l’enfourcher en costume cravate (ou en tailleur) pour vous rendre à une réunion importante: vous ne donnerez pas l’impression que votre voiture est en panne mais vous aurez l’air d’un ou d’une jeune cadre dynamique, un "CSP+" comme disent ceux qui travaillent dans la pub.

image
 
image
 

La selle dissimule un espace de rangement qui contient aisément un casque intégral, un équipement de pluie, un cadenas "U", etc. Le bouchon du réservoir est sur la poutre centrale, ce qui permet de faire le plein soi-même sans descendre de moto (alors qu’avec un bouchon sous la selle, comme sur certains scooters de marque concurrente, l’opération est plus compliquée). On trouve également face à soi, sur la face interne du carénage, une petite boîte à gant fermant à clef, qui peut contenir un paquet de cigarette, un bip de portail, etc. Toujours au chapitre "pratique, le Silverblade est équipé d’une béquille latérale et d’une béquille centrale.

image
 
image
 

Cette dernière dispose, non pas d’un simple ergot mais d’un véritable bras de levier, ce qui rend la manœuvre extrêmement facile, même pour les demoiselles, elles n’auront aucune difficulté à "catapulter" les 155 kg du Siverblade sur la béquille centrale!

image
 
image
 

Contact mis et poignée gauche serrée, un coup sur le bouton de démarreur et le monocylindre 4 temps à injection électronique se réveille. Il est très silencieux avec son échappement d’origine et ne vibre pas (l’image dans les rétroviseurs reste nette quand on accélère). C’est un scooter (et pas une moto), donc pas de vitesse à enclencher et l’embrayage est de type centrifuge : il suffit de tourner la poignée de gaz pour avancer. La fiche technique indique 8,9kW à 8500 tours et 12,5 Nm de couple à 6000 tours, ce qui est dans la bonne moyenne de la catégorie. L’accélération est franche et on atteint assez rapidement les 90 km/h, qui semble être sa vitesse de croisière préférée. En vitesse de pointe, il doit pouvoir atteindre 110 km/h, ce qui permet d’emprunter la Route des Tamarins sans appréhension.

image
 
image
 

La fourche avant a des tubes de fort diamètre (38 ou 40mm à vue d’oeil) et joue bien son rôle, de même que le mono amortisseur arrière. Le Silverblade absorbe trous et ralentisseurs correctement. Les roues sont de 14 pouces, les pneus d’origine assurent un grip correct sur le sec et le Silverblade prend assez bien l’angle dans les virages. Équipé d’un disque avant et d’un disque arrière, il freine également très correctement. Bref, l’impression d’ensemble après un petit galop d’essai nous permet de dire que ce scooter chinois offre sensiblement les mêmes prestations que des scooters 125 cc qui sont 1000 ou 2000 euros plus chers. Car ce Keeway est tarifé à seulement 3290 euros, ce qui en fait le meilleur rapport qualité/prix de la catégorie.

image
 
image
 

Oui mais, me direz-vous: et le SAV? Run Distrib a pris en compte cette exigence de la clientèle de plusieurs manières. Tout d’abord, ce scooter est garantie 2 ans. Ensuite, Run Distrib s’appuie sur un réseau local de 10 points de vente et maintenance répartis dans toute l’île, dont 9 sont des motocistes et le 10e est un garage automobile disposant d’un mécano s’y connaissant bien dans les deux roues. Enfin, Run Distrib dispose d’un important stock de pièces détachées sur place. Bref, ce ne serait pas un mauvais choix d’acheter un scooter chinois l’année du dragon!Nous souhaitons à Run Distrib de vendre 1000 Keeway (milky way = voie lactée en anglais)!

image
 
image
 

La large selle, très confortable, dissimule un coffre pouvant contenir un casque intégral, une tenue de pluie, etc.

Avec un réservoir de 12 litres et une consommation d’à peine 3 litres aux 100 (grâce à l’injection électronique), le Silverblade offre 400 km d’autonomie.

 # Keeway   # Moto 

logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4