Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > électriques > motos > Vectrix

Publié par VROUM.INFO le 4 septembre 2009

Maxi-scooter Vectrix

Très convaincant

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante

En 2006, le prince Albert de Monaco a fait un tour en Vectrix lors du salon EVER, le salon du véhicule électrique qu’il organise chaque année dans la principauté, et il avait été très impressionné par son agrément de conduite. Et bien, nous aussi!

Ce maxi scooter 100% électrique arrive donc à La Réunion avec une référence princière! Et, de fait, la première impression de retour de notre petit galop d’essai fut: « Très convaincant! Largement plus puissant qu’un 125 cc thermique, très agréable à conduire ». La puissance arrive en deux temps: au démarrage puis vers 50-60 km/h. Les ingénieurs ont en effet volontairement bridé la puissance au démarrage, pour éviter les dérapages incontrôlés car, avec un moteur électrique, il ne faut pas monter dans les tours pour disposer du couple maxi, il est disponible quasiment au 1er tour de rotor. Ce bridage électronique prévu par les ingénieurs de chez Vectrix est conforme à la clientèle visée: ce scooter électrique est assimilé à une 125 cc et il se conduit avec un simple permis de conduire voiture B de plus de deux ans.

photo manquante

Un moteur électrique ne délivre pas sa puissance comme un moteur thermique et il ne faut pas comparer les chiffres avec ceux d’un moteur thermique. Sur le papier, le Vectrix est donné pour 20 kW à 3000 tr/min. Au ressenti, on dirait un scooter 250 cc, en beaucoup plus souple et, évidemment, beaucoup plus silencieux. Le seul bruit que l’on entend est une sorte de sifflement de turbine.

La conduite est absolument identique à celle d’un scooter thermique, à une particularité près: en roulant, si on tourne la poignée de « gaz » à l’envers, on transforme le moteur électrique (qui consomme du courant) en dynamo (qui produit du courant), ce qui fait office de frein moteur et permet, dans la plupart des cas, de ne pas utiliser les freins (excellents par ailleurs).

Et à l’arrêt, si on tourne la poignée de gaz à l’envers, le scooter fait marche arrière: super pratique pour manœuvrer (l’engin fait quand même 230 kg). À ce propos, on notera que le centre de gravité du Vectrix étant très bas, on ne ressent absolument pas ses 230 kg; ils se font totalement oublier, ce qui met le Vectrix à la portée de ces demoiselles.

photo manquante

Le Vectrix fait redécouvrir le plaisir de rouler: c’est curieux mais c’est ce que disent absolument tous ceux qui l’essaient (SAS le prince Albert de Monaco, votre humble serviteur mais aussi Jean-Pierre Jarrier, pilote d’une des deux F1 venu inaugurer la Route des Tamarins!

Concernant l’autonomie (la question incontournable): elle est de 110 km sur le papier mais plutôt 80 km en usage « courant » (sans jeu de mot). Donc, si vous résidez à moins de 40 km de votre lieu de travail et que votre trajet est essentiellement urbain, ce qui est le cas de la majorité des Réunionnais, le Vectrix est fait pour vous. Vous n’aurez même pas besoin de le recharger en cours de journée, il vous suffira de le brancher chez vous quand vous rentrez le soir.

Depuis le temps qu’il utilise personnellement ce moyen de locomotion, Stevenn Srouji, gèrent de SPS (importateur à La Réunion du Vectrix), s’est fait une liste des établissements « Electric Vehicle Friendly » chez qui il peut se brancher et recharger ses batteries en cours de route et ainsi augmenter son autonomie. Il a toujours une rallonge dans le coffre de son scooter et celui-ci est équipé d’origine d’un chargeur. L’attitude des restaurants et des bars est la même que si vous entrez et vous leur demandez d’utiliser les W-C: chez certains, c’est toujours oui, chez d’autres, c’est oui seulement si vous consommez.

Ce comportement « Electric Vehicle Friendly » devrait progressivement devenir un geste commercial, de la même façon que certains établissements attirent des clients avec le wi-fi gratuit, il faut que les restaurants, les bars, etc. proposent une prise 220v à l’extérieur, pour recharger les véhicules électriques. Dans quelques années, ce sera chose… courante!


Un geste noble

Il n’échappe à personne qu’à 11.990 euros, le Vectrix coûte 5000 euros de plus qu’un scooter thermique offrant les mêmes prestations (X-Max, Piaggio, etc.) Au prix actuel du litre d’essence, la différence de prix équivaut à environ 80.000 km, soit la durée de vie du scooter (10 ans). On ne fait donc aucune économie financière en optant pour ce scooter électrique "haut de gamme", on ne réalise qu’une économie « carbone ». Si vous voulez aider la planète à moindre coût, il existe des scooters électriques avec certes des performances plus modestes, mais à un prix plus abordable (environ 4000 euros pour un scooter électrique aux performances équivalentes à celles d’un scooter thermique 50cc).

 # moto 

logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4