Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > électriques > autos > France drapeau > Matra

Publié par le 4 septembre 2009

Matra-GEM

Un outil de travail

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante

Il existe toute une gamme d’outils électriques au service des professionnels: perceuse, meuleuse, scie circulaire, etc. En voici un autre, capable de tous les transporter! Le Matra-GEM est une réponse à certains besoins professionnels de déplacement.

Matra a réalisé par le passé de très belles voitures, comme par exemple la Baghera et la Murena, deux coupés sportifs qui ont fait la joie de toute une génération. Là, les filles risquent moins de se retourner quand vous passerez dans la rue, en tous cas, pas avec le même regard! Cette Matra là est un utilitaire et, comme on ne demande pas à une perçeuse électrique d’être belle mais de forer des trous, le Matra-GEM, on le choisit parce qu’il fait le boulot, pas pour sa carosserie. C’est un utilitaire pur et dur. D’ailleurs, c’est parce que c’est un VU (Véhicule Utilitaire) qu’il n’a pas droit à l’exonération d’Octroi de Mer votée par la Région, qui ne concerne en réalité que les VP (Voitures Particulières) électriques! Encore une hypocrisie des pouvoirs publics!

photo manquante

SPS, importateur à La Réunion de la marque, nous a prêté un véhicule pour un bref essai.

L’habitacle est assez spartiate, avec seulement le strict nécessaire: banquette 2 places, frein à main, clef de contact, volant, compteur de vitesse numérique, indicateur de batterie, commande de phares, commande de clignotants, klaxon, essuie-glace, rétroviseurs, pédale de frein, pédale d’accélérateur et bouton à trois positions: low (vitesse lente), high (vitesse élevée) et reverse (marche arrière). Et c’est tout: même les portières sont en option! On boucle sa ceinture, on met le contact, on desserre le frein à main et on appuie sur l’accélérateur. Cela démarre sec, dans un silence absolu, le seul bruit venant de l’environnement, avec lequel on est en relation directe puisqu’il n’y a pas de portières. L’essai ayant eu lieu à vide, sans aucune charge sur le plateau, l’engin s’est montré assez sautillant sur les petits chemins de la zone industrielle d’Étang-Salé que nous avons empruntés, mais c’est normal: c’est pareil avec un pick-up à vide.

Publicité sponsor 1 sponsor 2

photo manquante

La direction n’a pas d’assistance et le volant, trop petit à notre goût, ne revient pas de lui même en position droite après un virage, la pédale de frein est située un peu haut, les clignotants ne reviennent pas automatiquement en position neutre quand on a tourné… Bref, ce n’est pas une Mercedes classe S qu’on a en mains mais bien un « quadricycle lourd  » (appellation officielle) à moteur électrique, qui plus est destiné à un usage professionnel bien défini. Par exemple, le jardin de l’État de St-Denis a fait l’acquisition d’un véhicule de ce type et ils en sont très satisfaits: les 600 kg de charge utile correspondent à leurs besoins et le silence total de fonctionnement est appréciable dans un lieu que l’on veut calme. On imagine également que ce Matra GEM peut parfaitement convenir à toutes les professions qui nécessitent de fréquents déplacements en ville (dépannage, livraison de colis, de pièces détachées, de meubles, d’électroménager, etc.)

Le Matra-Gem est disponible en plusieurs versions, pour s’adapter au plus près des besoins des professionnels: caisse fermée, plateau à ridelles, etc. Mais attention: cela reste toujours un véhicule utilitaire. S’il est choisi comme tel, il satisfera pleinement son propriétaire.

 # Matra   # électrique   # France 

Pour partager : logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :
Publicité sponsor 3 sponsor 4