Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques > Japon drapeau > Nissan >

Publié par Ignace de Witte le 4 décembre 2014

Nissan Juke 2014

Le même, en mieux

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

photo manquante
 
photo manquante
 

On ne change pas une équipe qui gagne, on l’améliore! Le Juke est un «must» à La Réunion (et en Europe) et son facelift à mi-carrière le rend encore plus désirable. De son côté, l’équipe de la SOGECORE s’est enrichie d’un nouveau directeur commercial, en la personne de Didier Coffy, «l’homme qui a une idée par jour»!

photo manquante
 
photo manquante
 

Extérieurement, c’est essentiellement au niveau des optiques avant que Nissan a porté son attention car c’est la pierre angulaire de son design non conventionnel. Pour rappel, les blocs optiques supérieurs du Juke ne comprennent que les feux de position et les clignotants et sont donc tout petits, les code/phares sont eux reportés à hauteur du pare-chocs, là où on s’attendrait à trouver plutôt des anti-brouillards. Cette disposition originale des feux donne au Juke un regard sinon inimitable (la concurrence s’en est depuis fortement inspiré) du moins original et toujours aussi surprenant.

photo manquante
 
photo manquante
 

Pour renforcer leur effet visuel déconcertant, Nissan a retravaillé les blocs optiques du haut, pour les rendre plus agressifs (ils évoquent ceux du magnifique coupé Nissan 370Z). Cela n’a pas demandé beaucoup de changement, simplement une nouvelle découpe de l’aile avant du Juke. Les blocs optiques arrières ont également été modifiés, de même que les coques des rétroviseurs, maintenant plus anguleux, avec un rappel de clignotant en forme d’éclair. Au niveau de la calandre avant, le "V" chromé qui entoure le logo de la marque est plus imposant.

photo manquante
 
photo manquante
 

Sous le pare-chocs, les anti-brouillards sont d’un plus petit diamètre. Le pare-chocs arrière a été redessinné. Comme on le voit: ce ne sont là que des changements cosmétiques, des petites touches pour simplement redynamiser un design à la base réussi.

photo manquante
 
photo manquante
 

D’un point de vue sécurité, le Juke a adopté pour ses phares la tehnologie Xénon et leds, qui apporte une meilleure visibilité de nuit, et le système birdview (4 caméras, avant, arrière et une sur chaque rétroviseur) qui permet de reconstituer une vue à 360° sur l’écran de l’ordinateur de bord et aide à manœuvrer avec un maximum de sécurité.

photo manquante
 
photo manquante
 

Dans l’habitacle, nous n’avons pas vu non plus de gros changements, si ce n’est un magnifique toit panoramique (en option ou de série en finition supérieure). En ce qui concerne l’équipement, Nissan a doté le nouveau Juke du «safety shield», une technologie qui utilise les caméras et les radars de parking pour détecter et alerter d’un franchissement de ligne anormal (assoupissement du conducteur), un véhicule qui se trouve dans l’angle mort ou une personne qui se trouve derrière le véhicule lors d’une marche arrière.

photo manquante
 
photo manquante
 

En fait, la plus grosse nouveauté du Juke se trouve sous le capot, avec l’arrivée de tout nouveaux blocs moteurs, dont un pétillant 1600 cc essence développant 190 chevaux, soit à peine 10 de moins qu’une Juke NISMO (NISsan MOtorsport). Et le plus génial, c’est que cette motorisation très sportive peut être associée, au choix, soit à une transmission intégrale 4x4 et une boîte automatique à 7 rapports, histoire d’en exploiter à fond les possibilités, ou, si on veut profiter des 190 chevaux sur les seules roues avant, livrée avec une boite manuelle à 6 rapports. Mais ce serait dommage: la version 4x4 est bien plus amusante!

photo manquante
 
photo manquante
 

On peut également opter pour un plus sage 1200cc essence délivrant 115 chevaux accouplé à une boîte manuelle 6 rapports et doté d’un stop & start. Ce bloc remplace l’ancien 1600 cc essence, qui délivrait 117 chevaux, mais avec une boîte à seulement 5 rapports et sans le stop & start.

photo manquante
 
photo manquante
 

Et pour ceux qui veulent encore du diesel, et ils sont nombreux à La Réunion, il y a toujours un excellent 1,5 litre DCi 110 chevaux au catalogue, adossé à une boîte à 6 rapports.

Nouveau Juke: à partir de 22.900 euros (essence ou diesel).

 # Nissan   # Japon   # segment B-SUV   # SUV medium 

logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4