Votre page se charge
photo

Vous êtes ici: accueil > marques > Japon drapeau > Toyota >

Mis en ligne par Ignace de Witte le

Toyota Avensis

Style consensuel et bonnes performances

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

image
 
image
 

En ces temps de crise, les automobilistes y regardent à deux fois avant d’acheter. La nouvelle Toyota Avensis débarque à La Réunion avec des arguments sérieux face à la concurrence.

Son style est on ne peut plus consensuel: sa ligne sobre passe partout, c’est une berline familiale qui n’attire pas l’attention. On note quand même une amélioration par rapport à la génération précédente. Certains disent qu’elle s’est «lexusisée», en référence à Lexus, la marque de prestige de Toyota, également distribuée par la CMM.

image
 
image
 

Les berlines (segment M2) représentent un marché de quelque 1200 véhicules par an à La Réunion, soit 5% du marché VN (véhicules neufs). Les leaders du segment M2 sont BMW série 3, Audi A4 et Mercedes classe C. Derrière ont trouve, dans le désordre: Ford Mondeo, Skoda Octavia, Citroën C5, Peugeot 407, etc. La Toyota Avensis, dont 390 exemplaires des générations précédentes ont été vendues à La Réunion de 2006 à 2007 (arrêt des importations), arrive et joue la carte de… eh bien aucune en fait!

La Toyota Avensis est une voiture on ne peut plus équilibrée à tous les niveaux, sans aucune prise de risque, que ce soit au niveau de la motorisation, du style, du comportement routier, de la sécurité, des coloris, etc.

image
 
image
 

Son mot d’ordre: raisonnable et intelligente. L’intelligence étant la capacité à comprendre son environnement, force est de constater que l’Avensis est effectivement une réponse à la situation économique actuelle de crise. En achetant une Avensis, l’automobiliste est sûr de ne pas se tromper sur le produit: c’est une voiture fiable, avec tout le confort moderne qu’on est en droit d’attendre sur un véhicule de ce prix et qui, s’il est correctement entretenu, se revendra à un bon prix sur le marché de l’occasion le moment venu.

La seule petite touche de fantaisie que nous avons notée, c’est la présence d’un frein à main qui s’actionne non pas à l’aide d’un levier classique entre les sièges avant mais à l’aide d’un petit bouton au tableau de bord. Il a l’avantage de se desserrer automatiquement, ce qui facilite les démarrages en côte. Sinon, pour le reste, tout est conforme à ce que l’on attend, sans surprise.

image
 

La CMM prévoit de commercialiser une trentaine d’Avensis cette année et a pris le parti de l’importer en version berline 4 portes seulement, avec deux motorisations (2 litres diesel de 126 CV et 2,2 litres diesel de 155 CV) et deux degrés de finition: Executive pour la 2.0 litres et Pack Luxe pour la 2.2 litres. Les prix s’échelonnent de 29.990 € TTC à 33.990 € TTC.

La CMM a organisé un essai presse entre Saint-Denis et Bras-Panon par le chemin des écoliers et nous avons eu le plaisir de prendre le volant de la 2.2 Pack Luxe, la version haut de gamme. Le ramage vaut le plumage et les sensations à bord confirment la vocation du véhicule: c’est une voiture de bon père de famille, spacieuse, confortable et sécurisante. C’est en outre une voiture qui respecte l’environnement: 134gr de CO2/km pour la 2.0 litres et 143gr pour la 2.2 litres, qui est équipée d’un FAP (Filtre À Particules).Plus la crise va se faire ressentir, plus les voitures raisonnables comme l’Avensis vont se vendre, sauf bien entendu si la crise est telle que les gens n’ont plus les moyens de changer de véhicule!

Prix de lancement clés en main (carte grise incluse) jusqu’au 28 février, hors peinture métallisée.

Objectif 2009 : 30 véhicules, soit 2 % de PDM du segment en 2008.

 # Toyota   # Japon   # segment D   # berline moyenne 

Reproduction interdite (copyright)
Mais vous pouvez PARTAGER sans modération sur :
logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4