Votre page se charge...

gif

Merci de patienter!

photo

Vous êtes ici: accueil > marques > France drapeau > Peugeot >

Publié par Ignace de Witte le

Peugeot 308 III (P51)

Montée en gamme

La 308 est une berline moyenne (segment C) qui s’est vendue à 7 millions d’exemplaires (générations I et II) depuis 2007, produits par les usines de Mulhouse, Sochaux (France), Bueno-Aires (Brésil), Kalouga (Russie) et Wuhan (Chine). La II avait été élue voiture de l’année lors de sa sortie en 2014. La nouvelle 308 (génération III) a donc un sacré challenge à relever, quantitatif mais aussi qualitatif, car Peugeot a plus que jamais l’ambition d’égaler les allemandes au niveau de la qualité: BMW série 1, Mercedes classe A, Audi A3 sportback et surtout Volkswagen Golf. Si DS est officiellement la marque premium de PSA, cela n’interdit pas à Peugeot de monter en gamme !

La production de cette 3e génération a démarré à l’usine de Mulhouse au mois de mai 2021, alors que les tout derniers exemplaires de la 2e génération sont sortis de l’usine de Sochaux le 10 septembre septembre 2021 (avec des compteurs analogiques, à cause de la pénurie de semi-conducteurs).

On doit le dessin de la nouvelle 308 à Pierre-Paul Mattei, du bureau de design de Vélizy. Les optiques se sont affinés, alors que la calandre a pris du volume et arbore le nouveau logo «néo-rétro», inspirée de l’écusson de 1963. Ce qui se voit moins est qu’elle est construite sur la même plateforme EMP2 (Efficient Modular Platform 2) que la précédente 308, une plateforme que l’on retrouve aussi sur le 3008, le Citroën C4, l’Opel Grandland et le DS7 Crossback. On notera que seule la 308 de 1ère génération a été déclinée en version coupé (et même cabriolet), la II et maintenant la III ne sont disponibles qu’en version 5 portes.

Photos © service presse Peugeot France
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

image
Nouvelle peugeot 308 (IIIe génération)
image
7 millions de Peugeot 308 I et II vendues
image
De profil, un air d’ancienne BMW série 1
image
Feux plus fins, calandre plus massive
image
Elle a les crocs !
image
Trois nouvelles griffes
image
Le nouveau logo
image
Calandre verticale
image
Fausses sorties d’échappement
image
Toujours le i-cockpit mais…
image
Nouveau volant
image
Tableau de bord digital de 10 pouces
image
Écran multifonctions de 10 pouces
image
L’écran est tactile
image
Bouton de démarrage
image
Levier de vitesses minimaliste
image
Plusieurs modes de conduite
image
Couleur: vert olivine
image
2 motorisations hybrides rechargeables
image
La 308 III est très connectée
image
Plateforme EMP2 du groupe PSA
image
La montée en gamme est évidente
image
On attend les tarifs Réunion !
image
Console centrale
image
Sièges ergonomiques
image
Elle montre les dents !

La nouvelle lionne est plus longue de 11 cm, la largeur ne change pas mais elle est 2 cm plus basse que la précédente (qui elle-même était déjà plus basse de 4 cm que la 1ère génération). L’empattement a été rallongé de 5,5 cm, pour accueillir avec plus de confort 5 personnes. La montée en gamme se vérifie aussi par le choix des motorisations: deux essence (PureTech 110 et 130 ch) une seule diesel (Blue HDi 130 ch) et deux hybrides rechargeable (180 et 225 ch). Une toute électrique est annoncée pour 2023.

Les deux versions hybrides sont les plus performantes (vitesse, puissance, couple, 0 à 100 km/h) mais aussi les plus économiques à l’usage, avec des consommations vraiment très faibles. Elles sont uniquement disponibles avec la boîte de vitesses automatique EAT 8 (Efficient Automatic Transmission à 8 rapports). Elle est en option sur les versions essence et diesel, qui sont de série en boîte manuelle à 6 rapports. On notera que la commande de boîte est un interrupteur à plusieurs positions et plus du tout un «levier», ce qui, avec le frein à main lui aussi commandé par un simple interrupteur, puisque maintenant électrique, dégage de l’espace entre les deux sièges avant et permet d’y installer des rangements. Toutes les motorisations sont équipées du stop & start.

L’hybride propose plusieurs modes de conduite: quand on met le contact, elle se met automatiquement en mode électrique (si la charge est suffisante), elle passe ensuite d’elle-même en mode hybride, où elle alterne le roulage en thermique et en thermique de façon à optimiser le carburant. Le conducteur peut également sélectionner un mode sport, qui combine alors l’électrique et le thermique, pour disposer de toute la puissance et tout le couple disponibles. La boîte EAT8 dispose également d’une position B (Brake) qui permet de forcer la récupération de l’énergie lors du freinage et de la décélération.

La 308 III est une hybride rechargeable et sa batterie de 12,4 kWh lui confère 59 km d’autonomie en mode 100% électrique. Cette batterie est garantie 8 ans ou 160.000 km. Le moteur électrique est dimensionné pour permettre au véhicule d’atteindre 135 km/h en tout électrique.

Contrairement à une tout électrique, les temps de charge sont relativement courts: moins de 4 heures sur une wallbox 16A et moins de 2 heures sur une 32 A. Sinon, sur une simple prise domestiques (220 volts 8A), comptez 7 bonnes heures.

La 308 III inaugure également l’ère de la connectivité de la voiture: on peut géolocaliser sa voiture sur son smartphone, programmer la recharge (pour bénéficier des heures creuses) et même mettre en route la climatisation à distance, pour entrer dans une voiture à bon température. L’app Peugeot permet de prendre rendez-vous pour l’entretien, etc. C’est tout un nouvel usage de sa voiture qui se met en place.

La III reprend évidemment l’étonnant i-cockpit qui a fait le succès de la II. Le volant est nouveau et tableau de bord est maintenant entièrement digital, dès l’entrée de gamme (pour le marché France en tous cas), avec un affichage personnalisable en finition supérieure. L’écran de 10 pouces du tableau de bord est complété par l’écran multifonctions de 10 pouces lui-aussi, contre 7 pouces sur la II. Une fonction Mirrorscreen, sans fil, permet d’avoir toutes les apps de son smartphone sous la main et pas «en main» (car il est interdit de manipuler son téléphone au volant). L’aide au stationnement repose sur 4 caméras (avant, arrière et sous les deux rétroviseurs), qui permettent de reconstituer l’environnement à 360°. Le volant aussi est nouveau.

La position de conduite est particulièrement confortable, grâce à des sièges qui ont obtenu le label allemand AGR (santé du dos). Autre équipement dans l’air du temps: grâce à la combinaison de l’AQS (Air Quality System) et du CC (Clean Cabin), l’air dans l’habitacle est recyclé et purifié. La qualité de l’air ambiant s’affiche sur l’écran tactile central. Autre signe des temps, mais beaucoup moins cool: la nouvelle 308 III ne sera pas déclinée en version GTi.

Tarifs métropole: à partir de 24.800 € (essence 110ch BVM active pack, jantes 16 pouces en tôle avec enjoliveurs, etc.) et jusqu’à 44.900 € (hybrid 225 ch GT pack).

Peugeot 308 III1.5 BlueHDi1.2 PureTech1.6 PureTech Hybrid
Moteur4 cyl. diesel3 cyl. essence4 cyl. essence + moteur électrique
Cylindrée1 499 cm31 199 cm31 598 cm3
Puissance TOTALE130 ch110 ch130 ch180 ch225 ch
Puissance fiscale7 CV6 CV7 CV8 CV10 CV
Puissance thermique130 ch (95 kW)110 ch (80 kW)130 ch (95 kW)150 ch (110 kW)180 ch (132 kW)
Puissance électrique-110 ch (81 kW)110 ch (81 kW)
Puissance cumulée130 ch (95 kW)110 ch (80 kW)130 ch (95 kW)180 ch (132 kW)225 ch (165 kW)
Couple cumulé300 Nm205 Nm230 Nm360 Nm360 Nm
Dimensions
Longueur4367 mm
Largeur1859 mm
Hauteur1440 mm
Performances
BoîteMan 6Auto 8Man 6Man 6Auto 8Auto 8
Poids à vide1343 kg1361 kg1254 kg1258 kg1291 kg1603 kg1633 kg
Vitesse max207 km/h207 km/h198 km/h210 km/h210 km/h225 km/h235 km/h
0-100 km/h10,6 sec10,6 sec10,5 sec9,6 sec9,7 sec7,6 sec7,5 sec
Conso/100 km4,3 litres4,5 litres5,5 litres5,5 litres5,6 litres1,1 litres1,2 litres
CO2/km114 gr117 gr124 gr125 gr127 gr24 gr27 gr

Découvrez ici l’ancienne Peugeot 308 (2e génération 2014-2021).

 # Peugeot   # France   # segment C 

logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4