Votre page se charge
photo

Vous êtes ici: accueil > marques > France drapeau > Alpine >

Mis en ligne par VROUM.INFO le

Alpine A110 S

La «berlinette» prend des muscleS

Grâce à une pression de turbo augmentée de 0,4 bar, l’A110 S gagne 40 ch par rapport à l’A110 de base et passe de 252 à 292 ch, les 320 NM de couple restant identiques (mais obtenus un peu plus haut dans les tours). Elle se distingue aussi extérieurement par ses jantes spécifiques chaussées de pneus Michelin Pilot Sport 4 plus larges.

Le moteur est un MR18DDT: M= moteur, R= en ligne (reihe en allemand), 18= 1,8 litre, D= double arbre à cames en tête, D= Directe injection et T= turbo. C’est le même moteur qui équipe la Mégane RS, sauf que l’Alpine est une propulsion, avec un moteur en position centrale arrière.

Ce moteur est très spécial. L’axe du vilebrequin est décalé par rapport à l’axe des pistons, pour réduire l’effort sur la bielle lorsque le piston commence à descendre. Le turbo est refroidi par eau et son hélice est montée sur roulements à billes en céramique et pas en acier. Les 16 soupapes ont des queues creuses remplies de sodium (plus légères et température plus stable) et elles sont actionnées par des poussoirs hydrauliques (attaque directe). La pression d’injection par contre reste raisonnable: elle peut atteindre 200 bars, alors que certains moteurs aujourd’hui revendiquent 350 bars. Cela laisse donc une marge de progression pour de prochains développements !

Photos © vroum.info et service presse Alpine
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
 
image
photo Facebook
image
Chronomètre

On notera que 3 exemplaires d’usine ont été acheminés par avion à La Réunion, pour les derniers essais officiels avant commercialisation: elles ne sont pas passé inaperçues malgré ou plutôt à cause de leur camouflage !

Grâce à un châssis en aluminium extrudé et une carrosserie en panneaux également en aluminium, le poids ne dépasse 1114 kg à vide et le rapport poids/puissance est meilleur que celui de la berlinette historique.

La répartition des masses est de 56% sur le train arrière et 44% sur l’avant, où est placé le réservoir et le radiateur. Celui-ci est incliné à 45°. Tous les tuyaux passent dans le tunnel central.

Côté chassis, les ressorts de suspension sont plus rigides de 50% et les barres antiroulis de 100%. Les butées hydrauliques sont également recalibrées.

La puissance est transmise aux roues arrières via une boîte automatique à double embrayage et 7 rapports. Alpine a opté pour une boîte auto parce que l’ensemble est plus léger: pas de commande d’embrayage, de levier, ni de frein à main. S’il n’y a pas de différentiel à glissement limité sur la version de base, il est de série sur la S. Le contrôle de stabilité comporte un mode «track» et peut même être totalement désengagé.

Alpine A110 A110 S SportsX Cup
Longueur4180 mm
Empattement2420 mm
Porte à faux avant912 mm
Porte à faux arrière848 mm
Largeur1800 mm1880 mm
Hauteur1248 mm1308 mm1208 mm
Pneus avant205/40R18215/40R18
Pneus arrières235/40R18245/40R18
Freinsdisques 320mm avant et arrières
étriers à 4 pistons à l’avant
disques 355 mm avant
et 330 mm arrière
étriers 6 pistons avant
et 4 pistons arrière
Moteur
Type4 cylindres 16s 1.8 turbo
ordre d’allumage 1-3-4-2
Alésage x course79,7 x 90,1
Cylindrée1798 cc
Puissance252 ch/ 185 kW292 ch/ 215 kW300 ch
Couple320 Nm
Chevaux fiscaux15 CV
Boîteauto 7 rapports
Vitesse250 km/h260 km/h
0 à 1004,5 sec4,4 sec

 # Alpine   # France 

Reproduction interdite (copyright)
Mais vous pouvez PARTAGER sans modération sur :
logo facebook logo email logo linkedin logo twitter
Sites officiels :

sponsor 1
sponsor 2
sponsor 3
sponsor 4